Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Nicaragua et la FAO luttent ensemble contre la faim

Par Maria Josefina Arce

Le Nicaragua a été reconnu à l'échelle internationale comme l'un des pays qui, avant le délai fixé en 2015, a atteint le premier des Objectifs de Développement du Millénaire : réduire de moitié le nombre de personnes qui souffrent de la faim.

Les efforts consentis à cette fin par le gouvernement du président Daniel Ortega ont été mis en exergue par la FAO, l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, agence qui collabore étroitement avec le Nicaragua.

La mise en place de systèmes agro-alimentaires efficaces et durables est un des projets que le Nicaragua mène à bien de concert avec la FAO. Ce programme englobe les domaines de la recherche et de l'innovation, le secteur de l'agriculture et de l'élevage et l'adaptation au changement climatique.

Le soutien de la FAO s'étend aussi à l'agro-industrie, aux coopératives et à la santé animale.

Ces actions concernent aussi le secteur de la pêche dans lequel la FAO appuiera le prochain recensement des communautés qui se consacrent à cette activité économique et le plan national d'aquaculture ainsi que le reboisement.

La FAO et le Nicaragua ont également signé un accord cadre de coopération ayant pour objectif de contribuer au Plan national de développement humain qui vise à l'éradication de la faim et de la pauvreté extrême.

Ce plan national, qui est appliqué en consultation permanente avec tous les secteurs de la population, y compris le privé, trace trois types de politiques publiques.

La première porte sur l'agriculture familiale, communautaire, associative et coopérative. Les trois autres comprennent le développement des micro-entreprises et des petites entreprises liées à la production d'aliments en général et à la production familiale d'aliments.

En plus, l'année dernière, le Nicaragua a adhéré officiellement à « Mesoamérica sin Hambre » (L'Amérique centrale sans Faim), un effort conjoint des pays de la région pour avancer de façon concertée vers l'éradication de la faim avec l'appui de la FAO.

Le premier projet qu'appuiera Mesoamérica Sin Hambre en territoire nicaraguayen cherche à améliorer la qualité des semences de l'agriculture familiale et il s'étend sur 5 ans.

Sans aucun doute, le Nicaragua avance à l'avant-garde dans ses programmes de zéro faim, d'appui à l'agriculture familiale et de promotion d'aliments frais et non nuisibles à la santé. Il s'agit d'efforts remarquables qui témoignent de l'importance politique que le gouvernement du président Daniel Ortega accorde à toute action contribuant à garantir à tous les Nicaraguayens le plein exercice du droit à l'alimentation.

 

 

 

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3862585

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4903
  • Aujourd'hui: 821
  • En ligne: 168
  • Total: 3862585