Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La Celac est préoccupée par l'absence de Porto Rico de ce bloc régional

Par María Josefina Arce

Porto Rico est une nation avec une identité propre. Sans aucun doute, elle appartient au large éventail de pays qui forment l'Amérique Latine, c'est pour cette raison que son absence de la Communauté des États latino-américains et caribéens est une question qui préoccupe cet organisme d'intégration.

C'est pour cette raison que le Venezuela a proposé d'incorporer cette île de la Caraïbe au bloc régional, une initiative très juste qui exprime l'opinion des peuples de la région, qui pour la première fois de l'histoire, travaillent ensemble pour résoudre leurs problèmes communs sans la tutelle de personne.

Ce sera l'un des thèmes que la Patrie de Simón Bolívar va présenter à ce second sommet de la CELAC, qui aura lieu fin janvier à La Havane et au terme duquel Cuba remettra au Costa Rica la présidence pro tempore de ce bloc.

Au sommet de Santiago du Chili, en janvier 2013, l'organisme d'intégration avait mis l'accent sur le caractère latino-américain et caribéen de Porto Rico, l'une des rares colonies qui existent encore au monde.

Comme l'a bien signalé le président vénézuélien, Nicolás Maduro, “Porto Rico est la question en suspens en matière d'indépendance et de dignité, laissée par le Libérateur Simón Bolívar”.

C'est pour cette raison, que des représentants de Porto Rico seront présents au sommet de La Havane. Non pas une délégation officielle du gouvernement colonial mais des dirigeants d'organisations politiques portoricaines.

Cuba elle aussi a toujours défendu le droit de Porto Rico d'être libre et indépendant. Le président Raul Castro l'a ratifié lorsqu'il a dit : ”Notre communauté sera incomplète tant que le siège de Porto Rico , un pays authentiquement caribéen et latino-américain, qui souffre une situation coloniale, manquera.

Héctor Pesquera Sevillano, le président du Mouvement Indépendantiste National Hostosiano , a déclaré que depuis la fondation de la Celac, cet organisme n'est pas complet sans Porto Rico.

Il a déclaré que cette possibilité permettrait à son île de briser les chaînes coloniales et de devenir une République.

Assujetti durant 4 siècles par l'Empire espagnol, depuis plus de cent ans, le peuple portoricain est opprimé par les États-Unis sous l'euphémisme «d'état librement associé». Cette condition l'a submergé dans des abîmes de misère, de faim, d'ignorance.

Il est indiscutable que pour avancer vers l'intégration latino-américaine, l'entrée de Porto Rico à la Celac est nécessaire. Ce forum promeut la solidarité, la cooperation, la complémentarité et la concertation politique en tant que principes des relations entre les pays de la zone.

Le chapitre vénézuélien du Parlement latino-américain a appuyé l'initiative du président Maduro et il a exhorté les congrès de la région a se joindre à la bataille pour incorporer Porto Rico à cette organisation qui regroupe 33 pays.

La proposition vénézuélienne se fera sentir au sommet de La Havane, car l'Amérique Latine a le droit éthique et politique d'appuyer les luttes anti colonialistes du peuple de Porto Rico, un pays dont les enfants ont versé leur sang pour l'indépendance de leurs frères latino-américains au 19è siècle.

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

5849853

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 2832
  • Aujourd'hui: 2436
  • En ligne: 135
  • Total: 5849853