Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le chemin s'ouvre peu à peu pour les femmes dans les Caraïbes

Par María Josefina Arce.

ONU Femmes estime que les pays de l'Amérique Latine et des Caraïbes ont assumé d'importants engagements en ce qui concerne les droits de ce secteur de la population. À commencer parce que tous ont ratifié la Convention sur l'Élimination de toutes les formes de discrimination contre la femme.

La participation des femmes dans les marchés d'emploi de la région a augmenté de façon significative durant les dernières années, selon l'Organisation Internationale du Travail, qui reconnaît quand même que la brèche en matière de salaires persiste encore.

Dernièrement des progrès ont été faits en matière de violence domestique, avec l'adoption de lois intégrales destinées à protéger les femmes.

Bien qu'il reste beaucoup à faire en la matière, l'élection d'une femme pour occuper le Secrétariat général de de l'AEC, l'Association des États de la Caraïbe, June Soomer, l'ambassadrice de Sainte Lucie, vient prouver que la femme se fraie un chemin dans notre région.

Sa nomination est considérée comme un fait d'une grande portée qui ouvre les portes aux femmes qui deviennent des protagonistes de la prise de décisions dans notre zone. L'AEC est un mécanisme qui cherche à renforcer, à utiliser et à développer les capacités collectives de la Caraïbe pour avancer vers un développement durable.

Il s'agit sans aucun doute d'un pas pour renforcer le rôle non seulement des femmes, mais des adolescentes et filles dans ce nouveau contexte social d'intégration et de participation.

Dans des pays membres de ce bloc, un travail a été fait en faveur de la pleine insertion des femmes aux divers domaines de la vie socio-économique et de l'élimination d'entraves pour leur accès aux services publiques.

Au Nicaragua, par exemple, les femmes des zones donnant sur la Caraïbe dans les régions autonomes de l'Atlantique Nord et Sud ont été favorisées avec des programmes sociaux menés à bien par le gouvernement du président Daniel Ortega, parmi lesquels se trouvent Usure Zéro et Plan Toit, qui promeuvent des conditions de vie dignes.

En plus de bénéficier d'une attention médicale gratuite, les femmes qui vivent dans ces zones sont favorisées par d'autres initiatives gouvernementales comme des journées de santé, durant lesquelles elles reçoivent une attention dans les spécialités de gynécologie et de médecine interne et qu'elles se voient remettre des médicaments de façon gratuite.

Le Venezuela, de son coté, a fait de grands pas en matière de sécurité et d'égalité de genre. La Révolution Bolivarienne a ouvert le chemin pour rendre leur dignité et mettre en valeur les femmes. La création de l'Institut National de la Femme a été un pas fondamental sur cette voie. Elle a donné lieu à la création du Ministère pour la femme et l'égalité de genre, en 2009.

Par l'intermédiaire de ce ministère, sont canalisées les politiques sociales impulsées par l'État vénézuélien en matière d'éducation, de santé, de travail, de culture, de sport. Ce portefeuille garantit la protection des droits constitutionnels à ce secteur.

Cuba, qui occupe depuis 2016 la présidence pro tempore de l'Association des États de la Caraïbe, est une référence à niveau mondial du travail réalisé en faveur des femmes. Le nombre de filles dans les niveaux secondaires et tertiaires de l'enseignement est supérieur à celui des garçons. 63% des diplômés dans les Universités cubaines sont des femmes. Notre pays occupe une place parmi les premiers au monde pour ce qui est de la représentation féminine au Parlement.

La Jamaïque a éliminé la restriction au travail nocturne pour les femmes, disposition qui datait de 1942. Le Mexique a établit une déduction fiscale pour la garde des enfants. Le Surinam a octroyé aux femmes les mêmes droits qu'aux hommes en leur donnant la possibilité de transmettre la nationalité à leurs conjoints et enfants.

Il y a sans aucun doute des avancées dans les Caraïbes, mais des inégalités persistent encore aussi et des schémas qui ne permettent pas aux femmes de jouer un rôle de premier plan dans le développement des pays de la région.

 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4103420

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4241
  • Aujourd'hui: 3224
  • En ligne: 201
  • Total: 4103420