Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba : pas de temps pour se plaindre

Après le passage dévastateur de l'ouragan Irma, Cuba est plongée dans la réalisation des tâches de réparations des graves dégâts qu'il a causés sur presque tout le territoire national ce qui demande des efforts colossaux de la part des autorités , des organisations politiques, sociales et syndicales ainsi que de la part de toute la population qui a été convoquée à se joindre à cette tâche. 

Le président Raúl Castro a envoyé un message aux Cubains dans lequel il signale : « Que personne ne se trompe, la tâche que nous avons devant nous est immense, mais avec un peuple comme le nôtre, nous gagnerons la bataille la plus plus importante : la réparation des dégâts.

Ce lundi, lorsque le début de la phase de réparation des dégâts a été décrétée, les autorités ont commencé à dresser un bilan global des dégâts causés par l'ouragan qui, pendant plus de 72 heures, a frappé l'archipel cubain, avec des vents supérieurs aux 250 km/heure.

On sait, de façon préliminaire, qu'une grande partie de l'infrastructure touristique située le long de la côte Nord de l'île dont les Îlots situés au Nord des provinces de Camagüey et de Villa Clara, ainsi que la station balnéaire de Varadero qui ont reçu l'impact direct de l'ouragan offrent un panorama désolant.

Cependant, le chef de l'état cubain a assuré que les travaux de réparation des dégâts auront pris fin avant le début de la prochaine haute saison du tourisme.

 

« Nous comptons pour ce faire avec les ressources humaines et matérielles requises, car il s'agit d'une des principales sources de bénéfices de l'économie nationale » a signalé Raúl Castro dans son message.

 

Il a ajouté: Un principe reste inamovible : La Révolution ne laissera personne sans protection et en ce moment même des mesures sont prises pour qu'aucune famille cubaine ne reste abandonnée à son sort.

 

Le président cubain a terminé son message en signalant : affrontons la réparation des dégâts en suivant l'exemple du Commandant en Chef de la Révolution Cubaine, Fidel Castro Ruz, qui, avec sa foi permanente dans la victoire et avec sa volonté de fer nous a appris que rien n'est impossible. En ces heures difficiles, son legs nous rend forts et nous unit ».

 

Le plus grand archipel des Caraïbes affronte cette tâche avec fermeté et avec l'assurance du fait qu'elle surmontera les difficultés actuelles malgré le blocus économique, financier et commercial que les États-Unis nous font subir depuis plus de 50 ans .

 

Ce siège , considéré comme le génocide le plus long de l'histoire, est le principal obstacle pour le développement de l'économie de Cuba et il est condamné chaque année par la communauté internationale à l'Assemblée Générale de l'ONU.

 

Justement hier s'est ouverte à Washington, la capitale des États-Unis, la Journée contre le blocus 2017, troisième de son type que des amis de la Révolution Cubaine organisent pour sensibiliser l'opinion sur la signification d'une telle agression contre le peuple cubain et sur la nécessité d'y mettre fin immédiatement.

 

Avec ou sans blocus, bien que que ce soit mieux sans lui, Cuba a entamé déjà la tâche héroïque de reconstruire tout ce qui a été détruit ou endommagé par l'ouragan Irma sans se permettre de se plaindre et avec la confiance totale dans la force d'un peuple uni qui a fait face à de multiples adversités , sans renoncer à ses principes et à ses idées.

 

 

 

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4108727

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3618
  • Aujourd'hui: 999
  • En ligne: 169
  • Total: 4108727