Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Cuba debout !

Cela fait sept jours que l'on a commencé à sentir dans la région orientale de Cuba les premiers effets de l'ouragan Irma qui, à son passage pendant la fin de semaine a causé de graves dégâts dans 13 des 15 provinces de l'archipel, mais malgré les énormes difficultés provoquées par l'ouragan, Il y a d'ores et déjà des signes évidents de récupération dans plusieurs aspects de la vie. 

Le rétablissement du service d'électricité avance sur tout le territoire national et l'on attend la mise en marche de la centrale électrique Antonio Guiteras, de la province de Matanzas, la plus grande de Cuba pour que la production d'électricité soit suffisante pour normaliser complètement ce service.

L'on travaille aussi à la réparation des dégâts qui ont provoqué l'interruption du ravitaillement en eau. Il s'agit d'une tâche complexe car outre la réparation des réseaux de distribution, il faut aussi assainir les grands dépôts souterrains des logements qui ont été contaminés au cours des inondations qui ont touché toute la côte Nord.

L'on n'a pas encore terminé l'évaluation des dégâts mais une chose est sûre : ils sont concentrés dans trois secteurs fondamentaux : le tourisme, le logement et l'agriculture.

Le premier d'entre eux est d'une importance vitale car il constitue la première source de revenus et il connaissait une croissance significative d'année en année, raison pour laquelle lui redonner toute sa force est une priorité dans un pays en proie au blocus économique, commercial et financier que les États-Unis lui font subir depuis plus de 50 ans déjà.

Au moment de l'arrivée de l'ouragan Irma il y avait à Cuba 51 807 touristes étrangers dont 88% se trouvaient dans des installations de la côte Nord raison pour laquelle il a fallu les reloger, ce qui a été de façon ordonnée et disciplinée, fruit de l'expérience accumulée dans notre pays face à ce type de désastres naturels. Tous sont sains et saufs.

D'autre part, plusieurs des principaux aéroports dont le José Martí, de La Havane, ont commencé à fonctionner normalement de même que les chemins de fer depuis l'est jusqu'à l'Ouest ainsi que les transports en commun.

Dans les endroits où les conditions sont réunies pour le faire, les cours ont repris dans tous les niveaux d'enseignement et lundi ce sera le tour des écoles de sport.

Dès aujourd'hui, les Cubains se plaisent à regarder les matchs du championnat national de baseball.

Selon le ministère de la culture, 211 institutions culturelles ont également souffert des effets de l'ouragan dont le Grand Théâtre de La Havane Alicia Alonso ce qui n'a pas empêché la première de la compagnie cubaine Danza Acosta qui maintiendra jusqu'au 17 septembre à l'affiche une œuvre du chorégraphe espagnol Goyo Montero, qui est inspirée de chansons de Silvio, chanteur et compositeur cubain l'un des fondateurs du mouvement de la nouvelle chanson cubaine.

La vie retrouve progressivement son rythme dans tous les secteurs même dans ceux qui ont été les plus endommagés et dont le reconstruction sera longue et coûteuse avec un peuple qui ne s'est pas assis à contempler sa tragédie mais qui dès que les vents ont cessé, a commencé à tout réparer.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3831942

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4441
  • Aujourd'hui: 2795
  • En ligne: 217
  • Total: 3831942