Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le bilan des dégâts causés par Irma s’alourdit en Floride

Par Guillermo Alvarado

L’ouragan Irma ne s’est pas abattu sur la Floride avec les proportions catastrophiques auxquelles on s’y attendait. Pourtant le bilan des pertes humaines et matérielles s’alourdit. Et le mécontentement de la population s’accroît aussi au fur et à mesure que l’aide et le rétablissement des services prennent du retard.

Après son passage long et dévastateur pendant 72 heures le long du littoral nord de l’archipel cubain, l’ouragan Irma est arrivé rétrogradé sur les côtes de la Floride. Son impact a été moins grave qu’attendu mais, Irma a endommagé des milliers de logements.

Vendredi, le bilan s’arrêtait à un million et demi de maison et établissements commerciaux sans électricité au milieu d’une véritable canicule. C’est dans ces circonstances que sont décédés 8 personnes dans un foyer pour les personnes du troisième âge.

L’équipe de policiers qui ont récupéré les corps ont constaté les températures élevées et décidé de reloger le reste des personnes âgées dont quelques-uns se trouvaient déjà dans un état critique.

Cette tragédie a attiré l’attention des autorités et des médias sur la précarité des conditions dans bon nombre de ces foyers.

D’après des statistiques officielles, il y a en Floride un million 600 mille personnes ayant plus de 75 ans et au moins la moitié accusent un handicap quelconque et ont besoin d’une attention spécialisée.

Vendredi, on avait comptabilisé en Floride 32 décès à cause de l’ouragan Irma. Le bilan en Géorgie et en Caroline du Sud s’arrêtait à 7 victimes mais le bilan risque de s’alourdir à mesure qu’avanceront les travaux pour retirer les décombres.

Il faut aussi mettre l’accent sur un autre phénomène. Il a des gens qui survivent à ce désastre naturel dans des pires conditions que d’autres. Surtout les sans papiers qui s’empêchent d’avoir recours aux abris et réfectoires officiels de crainte d’être dénoncés voire appréhendés et expulsés du pays.

Mais il y a aussi 3,3 millions de personnes, 16% de la population, qui vivent en Floride en situation de pauvreté. Beaucoup d’entre eux manquant d’assurance ne savent pas quoi faire pour reconstruire leur maison ou la réparer.

L’ordre d’évacuation donné par les autorités à l’approche de l’ouragan ne semblait pas concerner ces gens-là manquant de véhicules pour quitter les lieux et d’endroit où se mettre à l’abri. Ils n’ont pas eu d’autre option que rester sur place et courir le risque.

Le pays qui se veut la terre des opportunités ne leur offrait aucune pour échapper au cyclone et maintenant, ils se retrouvent dans une pauvreté plus humiliante tout comme leur sensation d’être laissés pour compte.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4098381

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 0
  • Aujourd'hui: 2426
  • En ligne: 236
  • Total: 4098381