Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

États-unis : la plus grande menace militaire dans le monde

Le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé qu'il ne participera pas au VIIIe Sommet des Amériques à Lima, au Pérou, sous prétexte de superviser ce qu'il appelle sa réponse à une présumée attaque chimique en Syrie et d'autres questions internationales. 

Bien que des experts signalent qu'il ne s'agit que d'un prétexte car la véritable raison de l'absence du chef de la maison-Blanche est la grave crise interne que vit son gouvernement après la perquisition faite par le FBI dans le logement et dans le bureau de son avocat personnel Michael Cohen, je considère qu'il n'est oisif de jeter un coup d'œil sur l'énorme arsenal disséminé dans le monde et dont peut se servir l'imprévisible président dans un de ses nombreuses crises de colère.

Les États-Unis sont actuellement la principale menace à la paix à cause du grand nombre de bases militaires dont ils disposent dans pratiquement tous les continents y compris dans les terres gelées proches de l'Arctique.

Mais il ne s'agit pas seulement du nombre et de la puissance de ces installations mais aussi de la capacité de les mettre en action en quelque heures seulement, raison pour laquelle il n'y a pratiquement aucun endroit à l'abri d'une éventuelle attaque.

Les bases sont tellement nombreuses que les experts ne se mettent pas d'accord sur leur nombre exact et bien que les plus conservateurs parlent de 587 hors du territoire nord-américain, d'autres estiment qu'elles sont au nombre de 686 et il y en a même qui disent que leur nombre pourrait atteindre 800 si l'on prend en considération les bases secrètes qui pourraient se trouver en Israël et dans d'autres pays.

Plusieurs d'entre elles sont de véritables forteresses, comme celle de Ramstein, dans le sud-ouest de l'Allemagne où sont stockées au moins 150 bombes atomiques et où sont cantonnés 40 000 effectifs dont 35 mille militaires et 5 mille spécialistes.

Il s'agit aussi d'un des points stratégiques pour l'utilisation de drones qui peuvent attaquer depuis le Moyen Orient jusqu'à l'Irak et l'Afghanistan.

Les bases d'Andersen et d'Apra Harbord, situées dans l'île de Guam, ont la capacité d'utiliser des super-bombardiers B-52, B-1 Lancer et B-2 Spirit. La seconde d'entre elles est le port d'attache de 4 sous-marins nucléaires et elle un grand quai pour la réparation de navires de gros tonnage.

La base d'Al Udeid se trouve dans le Sud de Doha, au Qatar. Elle accueille depuis le début de ce siècle des milliers de soldats et des chars Abrams et Bradley, de l'artillerie et des batteries antimissiles Patriot y ont été envoyés.

Bien qu'il n'existe pas des informations sur l'existence de bases en Afrique Sous-saharienne où sont présent tous leurs alliés de l'OTAN, depuis le Quartier Général de l'African Comander, dans la ville allemande de Stuttgart, des missions sont réalisés dans cette région.

Dans la mer du Japon, les forces armées des États-Unis ont plus de militaires que les États de la région et depuis là elles menacent la Corée du Nord, la Chine et la Russie.

Il est vrai que le potentiel militaire n'est pas toujours synonyme de victoires comme en témoignent les guerres du Vietnam et de l'Afghanistan mais quand quelqu'un d'aussi instable au point de vue psychologique que le président Donald Trump a ,entre ses mains, une si grande quantité d'armes d'un grand pouvoir destructif, il y a de quoi s'inquiéter et il y a lieu d'espérer qu'il y aura, dans son équipe, au moins une personne pouvant l'arrêter à temps.

 

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6148262

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3880
  • Aujourd'hui: 3231
  • En ligne: 111
  • Total: 6148262