Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Nouvelle Assemblée Nationale : reflet de la poussée de la jeune génération à Cuba

Cuba a, à partir d'aujourd'hui, une Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire renforcée, formée de citoyens ayant un niveau de formation élevé et des mérites liés à leurs apports à la société ce qui est conforme aux besoins du pays face aux défis économiques et à la situation internationale complexe.

Le parlement qui s'est installé aujourd'hui pour la neuvième législature, au terme des élections générales est caractérisé par un renouveau important par rapport aux membres sortants du principal organe législatif du pouvoir populaire.

Les nouveaux membres de l'Assemblée Nationale cubaine qui a un mandat de 5 ans, représentent presque 56% des députés par rapport à la précédente ce qui assure la symbiose nécessaire entre les députés ayant une plus grande expérience et ceux qui n'en ont pas beaucoup.

Les jeunes représentent 13% des membres de la nouvelle Assemblée Nationale au sein de laquelle ils occupent 80 des 605 sièges.

Aussi bien les députés les plus âgées que les nouvelles générations ont fait l'objet d'un choix rigoureux.

Presque 48% des membres de l'Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire ont été élus dans les circonscriptions à partir de plus de 12 mille propositions faites par les habitants des quartiers.

 

Les autres sont issus des suggestions faites par les organisations de masse faisant partie des commissions de candidature comme le stipule la Loi Électorale.

Les 605 députés ont été élus aux urnes le 11 mars, jour où plus de 7 millions 400 mille Cubains, près de 86% des électeurs ont exercé leur droit au vote. Ce taux de participation a été une preuve évidente de soutien à l'option proposée.

Cela veut dire qu'il n'y a , au sein de l'Assemblée Nationale, aucun incompétent, aucun député improvisé et moins encore des députés parvenus à leurs sièges en marge du processus électoral comme le prétendent des campagnes de presse venimeuses ayant pour but de discréditer le système électoral cubain dont la légitimité est approuvée par la majorité.

Avec cet aval accordé à travers un exercice démocratique, les députés à l'Assemblée Nationale sont chargés de nominer et d'élire le prochain président de Cuba.

La nouvelle législature commence par l'exercice d'une grande responsabilité car il s'agit d'une relève de générations, exprimée dans le nouveau Conseil d'État, instance qui assume les fonctions du parlement entre chaque période de sessions.

Le moment est arrivé de la transition des rennes du pays, de la génération historique aux plus jeunes générations, dans le cadre d'un processus naturel pour lequel le pays s'est préparé pour éviter des ruptures sociales.

 

Après avoir participé, de façon disciplinée et responsable aux différentes étapes des élections générales, maintenant la population suit avec attention les débats et les décisions prises par les nouveaux députés qui le représentent et auxquels les unissent des liens très étroits.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6154809

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3632
  • Aujourd'hui: 2538
  • En ligne: 117
  • Total: 6154809