Radio Havane Cuba | Un plan macabre contre le Venezuela est dénoncé

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Un plan macabre contre le Venezuela est dénoncé

Le Commandement Sud des Forces Armées des États-Unis a ourdi un plan ayant pour but de détruire la Révolution Bolivarienne en utilisant toutes les variantes qui s'avéreront nécessaires depuis l'incitation à la violence jusqu'à une intervention militaire avec la complicité de certains pays latino-américains, en passant par la guerre psychologique et économique.

La prestigieuse journaliste argentine Stella Calloni a fait connaître cette semaine des détails de ce projet macabre dans un article publié par le site Résumé Latino-américaine.

« Il s'agit,a-t-elle précisé, d'un document authentique de 11 pages qui porte la signature de l'Amiral Kurt Walter Tidd, l'actuel chef du Commandent Sud et dans lequel l'on explique, pas à pas, ce que les États-Unis entendent faire pour empêcher la victoire du président Nicolás Maduro aux élections du 20 mai prochain ou, en cas d'échec de cette tentative, avoir recours au pouvoir médiatique pour justifier une force multinationale destinée à une intervention militaire.

La première phase du projet est d'ores et déjà en marche et elle consiste à aggraver les problèmes internes du Venezuela, en particulier la pénurie d'aliments et de produits de première nécessité, couper l'accès aux sources de devises, exacerber la violence, épuiser le pouvoir d'achat de la monnaie nationale et, en même temps, mettre en marche tout l'appareil de propagande pour rendre le gouvernement de Nicolás Maduro responsable de cette crise et l'accuser lui et ses principaux collaborateurs de présumée corruption.

Le plan était déjà élaboré avant la convocation des élections du 20 mai prochain et il accorde un rôle à l'opposition mais il reconnaît aussi l'inefficacité de ces groupes, l'absence d'une base sociale, les divisions, l'arrivisme et la corruption qui règne en leur sein.

Stella Caloni explique dans son article que dans le document en question, les militaires étasuniens parlent d'une « renaissance de la démocratie » en Amérique Latine et ils citent l'exemple du Brésil, de l'Équateur et de l'Argentine. Ils considèrent que le tour du Venezuela est arrivé.

Si, comme tous les sondages l'indiquent, Nicolás Maduro remporte la victoire à la consultation du 20 mai prochain, toutes les ressources du Pentagone en matière de guerre psychologique seront utilisées pour créer un climat favorable à une action militaire.

À cette fin, assure le document, l'on travaille avec des pays alliés des États-Unis dont le Brésil, la Colombie, l'Argentine, le Panama et la Guyana à la préparation d'une force conjointe sous la bannière de l'OEA, l'Organisation des États Américains et sous la supervision, sur le plan médiatique et juridique, de son secrétaire général Luis Almagro

Le Commandement Sud se servira du pouvoir dont il dispose déjà dans la région, comme les bases militaires en Colombie, les installations de surveillance électronique dans la région, des hôpitaux et des enclaves dans la forêt panaméenne de Darién, ainsi que les terrains des anciennes bases d'Howard et d'Albrrok, dans la zone du Canal de Panama.

Comme on peut le constater, tout est prévu et rien de ce qui arrive maintenant au Venezuela n'est le fruit du hasard. Il faut donc être vigilants, faire connaître cette dénonciation et rappeler que, comme l'a dit Ché Guevara, l'on ne peut pas avoir un brin de confiance dans l'impérialisme.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

5038345

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3635
  • Aujourd'hui: 815
  • En ligne: 113
  • Total: 5038345