Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'attention sanitaire à la portée des Argentins

 

Par María Josefina Arce

L'arrivée à la Maison Rose en 2003 de Nestor Kichner a signifié un changement pour l'Argentine. Le président des pauvres, comme il a été baptisé, s'est fixé pour tâche de récupérer un pays dont la situation économique et sociale était critique comme conséquence des décennies d'application de politiques néo-libérales.

Nestor Kichner a ouvert la voie à d'importantes transformations, que sa femme, Cristina Fernandez, poursuit à l'heure actuelle.

La santé est l'un des secteurs auxquelles les autorités ont accordé la priorité, pour porter l'attention médicale à chaque Argentin.

Actuellement, le gouvernement argentin destine 9,5% du PIB à ce secteur.

L'un des grands acquis des dernières années est le Programme National de Contrôle de Maladies immunologiques prévisibles, qui assura la vaccination gratuite contre 16 maladies à 100% de la population qui en a besoin, tout spécialement les enfants et les personnes de plus de 65 ans.

De 2003 à 2014 les budgets du gouvernement à cette fin ont augmenté 1041%, ce qui a permis une couverture totale des secteurs les plus vulnérables.

La vaccination est réalisée par un réseau national formé de 8600 centres de vaccination, ce à quoi s'ajoute un travail sur le terrain de médecins, infirmiers et infirmières et des bénévoles. Les hôpitaux publics participent aussi à cet effort.

La politique de justice sociale et d'équité entreprise par Nestor Kichner, à laquelle a donné suite le gouvernement de Cristina Fernandez, a eu des résultats palpables.

Grâce au vaccin contre l'hépatite A , l'incidence de cette maladie a baissé de plus de 40 000 cas en 2003 à 552 l'année dernière.

Grâce à cette stratégie sanitaire, des greffes suite à une insuffisance hépatique aigüe, forme très grave de cette maladie, n'ont pas été enregistrés.

Les autorités garantissent aussi l'immunisation universelle contre l'hépatite B. En 2013, la couverture contre la grippe a atteint 90,9 % de la population, même si la priorité a été accordée aux groupes à risque.

La couverture des médicaments nécessaires pour les maladies chroniques les plus fréquentes a été élargie de 40 à 70%.

Des initiatives comme le Plan Nacer, Naître et le Programme Sumar Joindre, permettent de couvrir les besoins sanitaires des enfants jusqu'à 19 ans, des femmes enceintes et de celles de moins de 64 ans qui n'ont d'autre couverture sanitaire que celle qui offre le système publique de santé.

En 10 ans, 25 nouveaux hôpitaux ont été construits et 71 autres sont en exécution.

Les changements en Argentine sont visibles grâce à Nestor Kichner d'abord, puis à Cristina qui promeuvent le développement économique avec inclusion sociale.

 

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6150177

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3608
  • Aujourd'hui: 1538
  • En ligne: 138
  • Total: 6150177