Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Crises sur les marchés de la mort?

Plusieurs médias signalent que la toute-puissante Association du Rifle, NRS de son sigle en anglais, le principal groupe d'opposition à n'importe quel type de contrôle sur les ventes d'armes aux États-Unis, est en train de tomber dans une crise économique à cause de la chute des contributions de ses membres.

C'est ce qu'a relevé l'ONG The Trace, qui fait des analyses sur les liens entre la violence et les armes. Elle a signalé qu'en 2017, le bénéfices de la NRA ont chuté de 25 millions de dollars.

Pour sa part, la revue Rolling Stone a mis l'accent sur le fait que la NRA est confrontée à des difficultés financières en plus des dépenses élevées découlant d'un procès légal devant les tribunaux de New York.

Même l'édition mexicaine de The Huffington Post a commenté qu'une pluie de messages a commencé à tomber sur l'Association Nationale du Rifle, des messages qui reprennent la litanie par laquelle ce groupe prétend consoler les proches des victimes des fusillades constantes dans des établissements scolaires , dans des églises ou dans des centres de loisirs.

Il s'agit d'une phrase qui est devenue odieuse pour la population quand les principaux promoteurs de la violence armée adressent des pensés et des prières aux êtres aimés de ceux qui sont morts à cause de la prolifération des armes à feu.

En somme, la crise au sein de cette association est une bonne nouvelle pour une partie de la société qui en a assez du fait que l'on puisse acheter aussi facilement une arme qu'un déodorant avec la différence que ce dernier ne nuit à personne.

Pourtant, il s'agit d'une mauvaise nouvelle pour des centaines de politiciens qui bénéficient des contributions que la NRA fait à leurs campagnes électorales avec quelque chose en échange : qu'ils empêchent l'approbation de régulations du commerce de la mort.

Un des principaux récepteurs d'argent provenant du marché des armes est le Républicain Marco Rubio qui ne se soucie pas le moins du monde du nombre croissant de fusillades qui ensanglantent les États-Unis.

Les membres du groupe assurent qu'il s'agit de la plus ancienne organisation de défense des droits civiques des États-Unis.

Elle a surgi en 1871 sous forme de groupe récréatif dédié à l'organisation de championnats de tir au rifle et c'est en 1934 qu'elle a commencé a faire des incursions dans le monde de la politique en envoyant à ses adhérents des projets de loi pour faciliter le commerce d'armes.

En 1968, son influence a énormément pesé sur la promulgation de la Loi Nationale d'Armes à Feu et depuis lors elle n'a pas de limites pour permettre que ces engins soient vendus sans restrictions et sans tenir compte ni du statut légal ni de l'état de santé mentale des acheteurs.

Cette même année-là, un Comité d'Action destiné à promouvoir les politiques partisans de leurs idées et à attaquer les opposants a été créé. Ils destinent à cette fin des centaines de millions de dollars qui vont dans les poches de fonctionnaires publics.

Que la NRA disparaisse ou qu'elle perde son pouvoir, serait une excellente nouvelle pour la société étasunienne qui cesserait de recevoir des pensées et des prières, chaque fois qu'un malade mental appuierait sur la gâchette d'une arme à feu que des secteurs obscurs ont mis entre leurs mains.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6756051

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4844
  • Aujourd'hui: 3826
  • En ligne: 185
  • Total: 6756051