Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Aux médecins cubains qui arrivent aujourd’hui en Italie, nous disons merci !

par  Danielle Bleitrach

Le système de santé cubain n’est certainement pas né par hasard : il est né des idées d’un jeune médecin argentin venu à Cuba pour la Révolution. Il s’appelait Ernesto Guevara de la Serna et il a écrit que le devoir du “médecin révolutionnaire” et de la “médecine sociale” était de concevoir un système qui ne prenait jamais en compte le profit, mais un concept qui liait le bien-être du corps individuel à celui de l’ensemble. la communauté : à travers l’école, la nutrition et le travail : “Éduquer et nourrir les enfants … partager la terre entre les agriculteurs est le plus grand travail de médecine sociale jamais réalisé.”

65 Cubains débarquent aujourd’hui à Milan : médecins, infirmières, techniciens spécialisés envoyés de leur pays pour aider l’Italie contre le coronavirus. Le conseil régional de Lombardie leur a demandé de se rendre à Crema, pour aider l’une des régions lombardes les plus touchées, jusqu’à l’extrême. Cette municipalité si à droite, si fièrement « souveraine », si liée au précédent gouverneur Formigoni qui a indûment soustrait à la santé lombarde plus de 70 millions d’euros, a demandé de l’aide à la République socialiste de Cuba : Cuba a répondu immédiatement.

Ce n’est pas la première fois que ce pays le fait : en 2014, il a envoyé plus de 250 médecins en Afrique de l’Ouest pour combattre un virus encore plus effrayant que celui-ci, Ebola. Il appartenait alors au New York Times d’admettre que Cuba avait joué un rôle de « leader » dans la victoire sur ce mal. Et les médecins cubains étaient en Haïti, quelques années plus tôt, lorsqu’un tremblement de terre a dévasté l’île, provoquant une terrible épidémie de choléra. Ils étaient également prêts à partir pour la Nouvelle-Orléans après le terrible ouragan Katrina – mais Bush a refusé leur aide, condamnant sa population aux souffrances que nous connaissons.

Les médecins et infirmières cubains sont, à ce jour, dans près de 70 pays à travers le monde : apportant expérience, aide, solutions. “Nous n’offrons pas ce qui reste : nous partageons ce que nous avons” est leur slogan. Et ce qu’ils ont, c’est un système de santé entièrement public, fortement financé par l’État et mis en œuvre par l’un des systèmes scolaires et universitaires (publics, bien sûr) les plus structurés du monde : une santé que l’Organisation mondiale de la santé reconnaît comme la plus efficace et la plus efficace. avancé sur tout le continent latino-américain.

Le système de santé cubain n’est certainement pas né par hasard : il est né des idées d’un jeune médecin argentin venu à Cuba pour la Révolution. Il s’appelait Ernesto Guevara de la Serna et il a écrit que le devoir du “médecin révolutionnaire” et de la “médecine sociale” était de concevoir un système qui ne prenait jamais en compte le profit, mais un concept qui liait le bien-être du corps individuel à celui de l’ensemble. la communauté : à travers l’école, la nutrition et le travail : “Éduquer et nourrir les enfants … partager la terre entre les agriculteurs est le plus grand travail de médecine sociale jamais réalisé.” Les médecins et les infirmières arrivent donc de Cuba aujourd’hui pour nous aider à vaincre le coronavirus. Ils n’ont rien demandé en retour, ils ne nous ont même pas demandé d’essayer de convaincre notre principal “allié”, les États-Unis de Donald Trump, pour atténuer l’embargo féroce qui tente de faire mourir de faim leur île depuis des décennies. Ils apportent leur expérience, ils apportent leurs médicaments, ils apportent leur propre vie : et ils la mettent à notre disposition, contre le virus, pour lutter ensemble. Hasta la victoria !

note :

Cuba a dépêché en Italie une équipe de 52 médecins et infirmiers, dont certains forts d’avoir combattu la fièvre Ebola en Afrique, pour aider le pays européen le plus meurtri dans sa lutte contre le Covid-19.

La destination de cette équipe arrivée samedi en Italie est la région de Lombardie, la plus touchée par le coronavirus. En un mois, 4.825 personnes sont mortes en Italie en raison de cette pandémie.

L’équipe composée de 36 médecins, 15 infirmiers et un administrateur, “est prête à travailler sans relâche pour soigner et affronter l’épidémie de Covid-19 en collaboration avec les professionnels de la santé” d’Italie, a déclaré son chef, Carlos Ricardo Perez.

Trente des membres de cette équipe ont lutté contre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014 à l’appel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a ajouté le chef de l’équipe lors d’une cérémonie avant leur départ de La Havane.

Tiré de Cuba Coopération

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7708734

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 7488
  • Aujourd'hui: 5103
  • En ligne: 189
  • Total: 7708734