Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Péruviennes en risque

Par: Guillermo Alvarado

Au milieu de l’avalanche mondiale de nouvelles provoquée par la pandémie de Covid-19, il y en a une qui a attiré mon attention à cause du potentiel impact social qu’elle a  et c’est l’augmentation du phénomène négatif de la disparition de femmes au Pérou.

Selon le défenseur du peuple, la quarantaine imposée par les autorités pour freiner le Covid-19, au lieu de réduire l’inexplicable absence des femmes de leurs foyers, l’a multipliée.

Pendant les trois mois et demi de mesures restrictives, 915 Péruviennes, 75% d’entre elles des mineures, ont été portées disparues, une hausse par rapport à la période précédente.

Walter Gutiérrez, défenseur du peuple, a indiqué que normalement il y a cinq cas par jour dans tout le pays, mais pendant la quarantaine le nombre s’est  élevé à huit.

Tant ce fonctionnaire que des organisations de défense des droits des femmes, ont dénoncé le fait que la police ne mène pas d’enquêtes exhaustives sur ces faits raison pour laquelle peu de fois l’on peut déterminer avec certitude le sort des victimes.

Plus encore, la disparition d’une femme n’est pas considérée dans l’actuelle législation comme un acte de violence de genre, bien que dans de nombreuses occasions elle a pour résultat la mort de la personne.

Rien qu’au mois de mai, 76 femmes  adultes et 207 mineures dont 158 filles et adolescentes se sont absentées de leurs domiciles.

Les causes fondamentales se trouvent dans la pauvreté, l’abandon social et l’absence d’une politique d’état à l’intention des plus vulnérables, ce qui oblige beaucoup de jeunes à s’éloigner de leur entourage familial pour accepter parfois des emplois à la légalité douteuse.

D’autres facteurs jouent aussi dont les mauvais traitements, la perte d’affection, de confiance et de communication, la dissolution des familles et les contacts avec des inconnus via Internet, qui peut être une porte ouverte à l’exploitation sexuelle ou dans le domaine de l’emploi.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8490014

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6674
  • Aujourd'hui: 5515
  • En ligne: 285
  • Total: 8490014