Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'Amérique du Sud travaille en faveur de son intégration

Par María Josefina Arce

L'activité diplomatique très intense en Amérique du Sud ces jours-ci vient confirmer la volonté d'avancer dans le renforcement des liens amicaux entre des pays de la zone, pour approfondir l'intégration et consolider la région comme une zone de paix.

 

C'est dans ce contexte que la présidente chilienne. Michele Bachelet a réalisé sa première visite à l'étranger après avoir assumé, en mars son second mandat.

 

À Buenos Aires, elle s'est réunie avec son homologue argentine , Cristina Fernández. Toutes les deux ont décidé de relancer les liens bilatéraux en donnant un nouvel élan au Traité de Maipú qu'elles avaient signé en 2009 pour renforcer les liens sociaux, économiques et culturels.

 

Aussi bien Michele Bachelet que Cristina Fernández impulsent la construction d'un couloir bio-océanique, qui inclut une conexion par train à travers la Cordillère des Andes, pour faciliter le commerce des pays sud-américains avec d'autres régions du monde comme l'Asie.

 

Les deux présidentes ont admis que chaque pays, séparément, ne peut pas avancer suffisamment dans son développement. «  Nous avons besoin les uns des autres pour nous renforcer"- a déclaré Cristina Fernandez lors d'une rencontre avec la presse.

 

Sur cette voie et dans un geste de bonne volonté, l'Équateur, la Colombie et le Pérou des pays qui ont eu des conflits et même des affrontements armés dans un passé pas trop loin, sont aboutis à des stratégies communes pour faire en sorte que les frontières qu'ils partagent soient plus sûres.

 

Les Ministres de la Défense de ces 3 pays, réunis à Quito, sont tombés d'accord sur la nécessité de régulariser ce type de rencontre pour échanger des informations, arriver à des consensus et exécuter des actions contre le trafic illégal d'armes, contre le trafic de drogues et d'autres délits qui portent atteinte à la sécurité dans les frontières terrestres, maritimes et fluviales.

 

La rencontre a été qualifiée d'historique. Elle marque une étape significative dans le processus d'intégration dans le domaine de la défense et répond au désir commun de renforcer la coopération, de concerter des politiques et d'unifier les efforts dans la lutte contre les menaces communes et la recherche de meilleures conditions de vie pour les populations des zones frontalières.

 

Sans doute, l'Amérique du Sud, ne s'arrête pas et continue de faire des pas vers une intégration pleine et fructueuse, permettant d'avancer unis vers un avenir meilleur pour leurs peuples, comme en rêvaient les héros de l'indépendance latino-américaine et pour lequel a tant fait le président vénézuélien, Hugo Chávez.

 

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6280114

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3532
  • Aujourd'hui: 908
  • En ligne: 121
  • Total: 6280114