Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Des Salvadoriens bénéficient des programmes de l'ALBA

Par María Josefina Arce

Depuis sa naissance en 2004 l'ALBA, l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique, est devenue une alternative pour encourager le développement socio-économique des pays latino-américains et caribéens face à des politiques néolibérales qui n'ont fait que provoquer de profondes inégalités sociales dans la région.

C'est ainsi qu'au Salvador, le Front Farabundo Martí de Libération Nationale, qui était alors un parti d'opposition a tout fait pour que l'Alliance Républicaine Nationaliste, l'Arena, alors au pouvoir, adhère à ce mécanisme d'intégration ayant pour but de transformer les sociétés latino-américaines et caribéennes, de les rendre plus cultivées, plus justes, participatives et solidaires.

L'ALBA était une option pour améliorer les conditions de vie de tous les secteurs de la population dans un pays où 20 ans de gouvernements de droite avaient créé de grandes inégalités au sein de la société.

52% de la population vivait dans la pauvreté et n'avait pas accès à l'attention sanitaire, à l'éducation et à des services essentiels comme l'eau potable. La délinquance était devenue un sérieux problème au Salvador.

 

Durant 2 décennies, les gouvernements du parti Arena n'avaient rien fait pour améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables comme les femmes, les enfants et les personnes âgées. Cette situation a entrainé une augmentation de l'émigration.

 

Bien au contraire, ces gouvernements ont centré leurs efforts à voler les fonds publics.

 

Des fonctionnaires occupant de hauts postes, des hommes d'affaires ont détourné des millions des coffres de l'état.

 

Malgré la situation critique du pays, le gouvernement de droite a rejeté catégoriquement la possibilité de bénéficier des bienfaits de l'ALBA, ce qui a obligé le Front Farabundo Marti à entrer en contact avec ce bloc d'intégration pour obtenir que les districts sous sa juridiction puissent le faire.

 

À partir de ce moment-là, une nouvelle vie a commencé pour les populations de ces régions. Les Salvadoriens les plus pauvres ont bénéficié de l'Opération Miracle, un programme gratuit pour traiter les affections ophtalmologiques.

 

Des centaines de jeunes salvadoriens se sont rendus à Cuba et au Venezuela, pays fondateurs de l'ALBA, pour réaliser des études supérieures. Dans les zones gouvernées par le Front, la méthode cubaine d'alphabétisation, “Yo sí puedo”, Joi oui, je peux, a été appliquée, ce qui a permis d'éradiquer l'analphabétisme dans 20 arrondissements de ce pays centraméricain.

 

À partir de 2009, avec l'arrivée au pouvoir du Front Farabundo Marti, tous les Salvadoriens ont eu accès aux avantages dont seule une partie de la population bénéficiait jusqu'alors.

 

Des bourses pour les étudiants, une attention médicale gratuite et de qualité, des livraisons de carburants à des prix accessibles et dans des conditions très avantageuses de remboursement, la promotion de l'agriculture à la recherche de la souveraineté alimentaire, voilà certains des avantages mis à la disposition du Salvador, car la coopération solidaire est l'un des principes fondamentaux de l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique.

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6392661

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3543
  • Aujourd'hui: 1360
  • En ligne: 118
  • Total: 6392661