Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Au milieu d'une situation internationale tendue, la France fait des révélations sur son arsenal atomique

Au milieu d'une situation internationale complexe marquée par la crise en Ukraine et la présence croissante en Libye de groupes extrémistes liés à l'État Islamique, le président français, François Hollande, a fait des révélations inédites sur l'armement nucléaire dont dispose son pays.

Nul n'ignore que le conflit dans l'Est de l'Ukraine pourrait déclencher une guerre de grande intensité aux graves conséquences pour le continent européen tout entier. C'est la raison de la hâte d'Hollande et de la chancelière allemande pour aboutir à un accord pour le cessez le feu, lequel a été signé a contre cœur par le gouvernement de Kiev.

L'Union Européenne regarde avec préoccupation le fait que de l'autre coté de la Méditerranée, en Libye, l'État islamique, renforce ses positions dans des villes stratégiques en exerçant la terreur et en profitant du vide de pouvoir existant dans ce pays.

Samedi, le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, avait dit, lors d'une visite à Madrid que la présence du djihadisme en Libye est une menace pour l'Europe dans son ensemble. Il a lancé un appel à accélérer les efforts pour préparer une défense en commun.

Le fait que le président français ait rompu une tradition qui dure des années, pour offrir des détails sur son arsenal nucléaire opérationnel, attire l'attention.

Hollande a expliqué que le nombre de têtes atomiques en mesure d'être utilisées immédiatement s'élève à 300. Elles sont distribuées entre la marine et l'armée de l'air.

4 sous-marins dotés de rampes de lancement sont basés dans l'Ile Longue, a proximité du port de Brest, alors qu'un nombre indéterminé d'avions Mirage et Rafale pouvant porter ce type d'armes, sont disséminés dans des bases aériennes éparpillées dans tout le territoire français. Ils peuvent aussi décoller depuis le porte-avions Charles de Gaulle.

Rappelons que la France a renforcé sa capacité nucléaire avec des essais réalisés dans plusieurs atolls et îlots de la Polynésie, où les radiations ont causé de nombreuses victimes parmi la population locale, sans qu'elle n'ait reçu jusqu'à présent, la compensation adéquate.

De telle sorte que l'intervention du président français sur le potentiel nucléaire de son pays n'est pas un fait dû au hasard. L'argument brandit, selon lequel il avait l'intention d'offrir de la transparence à ce sujet, n'est pas convainquant.

Nous parlons d'un État qui dispose d'une industrie militaire énorme, qui est doté de l'une des armées les plus grandes et mieux équipées d'Europe, un pays qui a été à la tête des attaques qui ont transformé la Libye en ce casse-tête indéchiffrable qu'il est aujourd'hui, un pays qui participe actuellement à deux interventions militaires en Afrique.

La meilleure partie du discours Hollande a été ce qu'il n'a pas dit: à l'intention de qui cet étalage de force est-il fait. Qu'en pensez vous, chers auditeurs?

Edité par Peio Ponce
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6286315

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3070
  • Aujourd'hui: 1037
  • En ligne: 135
  • Total: 6286315