Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Les médecins cubains qui ont lutté contre l'Ebola en Afrique sont de retour dans la patrie « avec le bouclier ».

150 professionnels cubains de la santé sont rentrés à la Patrie, après avoir livré avec succès le combat contre l'épidémie d'Ebola en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée, des pays où ce fléau a causé des dégâts sociaux et économiques considérables.

Du groupe de coopérants cubains, 98 ont prêté service en Sierra Leone, 52 au Liberia. 106 du total de 256 membres de la Brigade Henry Reeves, qui ont répondu volontairement à l'appel d'urgence lancé par l'ONU, au moment le plus difficile de la propagation du virus, restent à pied-d’œuvre.

Le 23 mars 2014 l'Organisation Mondiale de la Santé a reconnu officiellement la parution de l'Ebola dans cette région africaine.

Rapidement, les infrastructures précaires existant dans les pays touchés par le virus ont bousculé. Dans certains cas, comme celui de Sierra Leone, il n'y avait qu'un médecin pour 40 mille habitants.

24 350 personnes ont contracté la maladie, dont 10 000 sont mortes.

Par ailleurs, le virus a ébranlé la vie sociale et économique de ces pays. C'est pourquoi, il faut des efforts extraordinaires pour parvenir à la reconstruction et éviter ainsi des catastrophes pareilles dans l'avenir.

Cuba a l'honneur d’avoir été le premier pays à avoir répondu immédiatement avec des personnels qualifiés à l'appel lancé par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon à la communauté internationale.

Comme l'a reconnu la directrice de l'OMS, Margaret Chan, l'aide financière et matérielle de certains pays est important, mais cela ne servirait à rien sans la présence dans la région affectée de médecins et infirmiers prêts à sauver des vies.

Un exemple à souligner en ce sens est celui du docteur Félix Baez, le seul cubain qui a contracté l'Ebola en Afrique de l'Ouest. Il a repris sa mission humanitaire après s'être remis.

Cuba a reçu d’innombrables éloges et des reconnaissances pour sa décision d’envoyer des professionnels directement aux endroits affectés. Depuis le triomphe de la Révolution la solidarité envers les peuples les plus défavorisés est devenue une pratique quotidienne de notre pays.

Le Colombien Mauricio Calderón, vice-coordonnateur des médecins étrangers de l’OMS en Sierra Leone l'a ainsi reconnu. Il a mis en exergue le dévouement, la politesse et le respect absolu des coopérants cubains envers les patients.

Deux membres de la brigade cubaine, Reinaldo Villafranca et Jorge Juan Guerra sont décédés, à cause de la malaria alors qu’ils s'acquittaient de leurs fonctions.

Ces professionnels cubains de la santé, tout comme les soldats spartiates qui partaient à la guerre avaient pour devise « revenez avec le bouclier ou sur le bouclier».

 

Edité par Peio Ponce
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6069031

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3643
  • Aujourd'hui: 567
  • En ligne: 92
  • Total: 6069031