Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Les acquis du gouvernement du président Evo Morales sont reconnus

Par María Josefina Arce

La Bolivie a changé son visage. Elle a cessé d'être un pays où régnait la pauvreté et les inégalités et où la population autochtone est marginalisée. L'arrivée à la présidence en 2006 d'Evo Morales a signifié un changement transcendantal pour ce pays.

C'est pour cela que sa récente élection pour présider en 2014 le Groupe des 77 plus la Chine est une reconnaissance au travail réalisé tout au long de ces années par les autorités boliviennes au bénéfice des divers secteurs sociaux.

Les politiques sociales mises en marche par le nouveau gouvernement ont laissé derrière des décennies de politiques néolibérales. Le pays a fait des pas concrets pour transformer les grandes richesses minérales et énergétiques de ce pays en moteurs pouvant impulser l'agriculture, l'industrie, la science et la technologie.

Rappelons que l'une des premières actions a été la nationalisation des ressources naturelles, auparavant pillés par les transnationales et leur utilisation pour améliorer le niveau de vie de tous les Boliviens, notamment des secteurs les plus vulnérables comme les enfants, les femmes et les communautés indiennes.

Les bénéfices ont été utilisés avec responsabilité sociale dans des projets d'éducation, de santé et de sécurité alimentaire entre autres.

Ainsi par exemple, de nombreuses familles boliviennes reçoivent des aides à travers des bons pour les femmes enceintes, pour les personnes âgées et pour les enfants, de telle sorte à les aider à réduire les risques inhérents à la pauvreté

À cela vient s'ajouter un service de santé publique gratuite qui est mis en place. Grâce a la solidarité des médecins cubains, la Bolivie a pu améliorer ses indices de santé.

En 2008 la mortalité infantile dépassait 300 pour 1000. À l'heure actuelle ce taux est descendu à 66 pour mille et les autorités sanitaires n'épargnent pas d'efforts pour faire baisser encore la mortalité infantile.

Les handicapés, oubliés des gouvernements précédents, reçoivent une attention prioritaire. Des milliers des personnes souffrant d'un quelconque handicap ont bénéficié de la Mission Moto Méndez, un programme qui a reçu l'appui des pays de l'ALBA, l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique et tout particulièrement par Cuba.

En matière d'éducation, la Bolivie est actuellement un territoire libre d'analphabétisme, condition octroyée seulement à 3 autres pays de la région : Cuba, qui a éliminé ce fléau en 1961, le Venezuela et le Nicaragua.

Les acquis dans les divers domaines sont palpables. Le pays se transforme peu à peu. La croissance économique cette année sera de 6,5% du PIB, ce qui explique la côte de popularité élevée du président Evo Morales dans les principales villes boliviennes.

Tout ce travail est à la base de l'élection par acclamation de la Bolivie pour présider l'année prochaine le Groupe des 77 plus la Chine, qui regroupe à l'heure actuelle 133 pays.

 

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6269445

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3641
  • Aujourd'hui: 1231
  • En ligne: 116
  • Total: 6269445