Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'Amérique Latine et les Caraïbes pourraient éliminer la fin dans les 9 prochaines années

Par Guillermo Alvarado

L'Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation, FAO, a confirmé que si les politiques adoptées sont menées à bien, l'Amérique Latine et les Caraïbes pourraient éradiquer la faim en 2025 et accomplir ainsi l'un des objectifs du millénaire.

Dans un rapport diffusé cette semaine, la FAO signale que la population de personnes sous alimentées dans le monde devrait diminuer de 11 à 8 % dans la prochaine décennie. Il précise que dans le cas de notre région cette diminution pourrait aller jusqu'à 5%, seuil fixé par la FAO pour considérer la faim éradiquée.

Le représentant de la FAO dans la région, Raúl Benítez, a assuré que cette zone a été la première à s'engager à diminuer la faim, et à éliminer définitivement ce fléau.

Cela est possible grâce l'application de programmes comme le plan de sécurité alimentaire, élaboré par la Communauté des États Latino-américains et Caribéens, la CELAC.

Parmi les nouveautés de ce programme se trouve l'incorporation, à la lutte contre la malnutrition, la promotion de l'agriculture durable comme l'un de ses principes fondamentaux.

On considère comme agriculture durable les pratiques agricoles qui, en plus d'être très productives, mettent un accent spécial sur la protection de l'environnement, en particulier en ce qui concerne l'usage de l'eau, de la terre et des forêts, entre autres ressources.

Les gouvernements regroupés au sein de la CELAC ont tracé des stratégies pour éliminer le gaspillage d'aliments. Selon les calculs 348 000 tonnes d'aliments terminent dans les dépotoirs, pourtant ce chiffre serait suffisant pour subvenir aux besoins de 37% de ceux qui souffrent de la faim dans le monde.

L'Amérique Latine et les Caraïbes sont l'une des régions les plus riches au monde pour ce qui est des ressources naturelles. Avec seulement 8% de la population mondiale, elle possède 23%, presque un quart, des terres potentiellement cultivables et 12 % de celles qui sont actuellement exploitées.

Cependant, les mauvaises pratiques du passé, comme la sur exploitation des minerais, d'hydrocarbures, de forêts, de pâturages, ont provoqué la rapide érosion des sols. Rien que dans la Mesoamérique, région qui s'étend depuis le Sud- est du Mexique jusqu'au Costa Rica l'érosion atteint 26% des sols. Ce programme cherche justement à changer cette situation.

Justement en Meso-amérique l'on trouve les taux les plus élevés de malnutrition infantile, un phénomène qui met en risque le présent et l'avenir de millions d'enfants, surtout dans des pays comme le Guatemala et le Honduras.

Cependant, grâce aux politiques impulsées par la CELAC et qui sont appuyées par la FAO, le panorama devrait changer radicalement dans les 9 prochaines années.

Éliminer la faim dans la région est aussi une autre façon de mettre en pratique la déclaration de l'Amérique Latine et des Caraïbes comme zone de paix, libre de conflits et de l'usage ou de la menace d'usage de la force, un rêve de millions d'êtres humains.

Edité par Tania Hernández
Commentaires
avatar
Françoise Lopez a dit:

C'est la fin des haricots? Amitiés à tous, Françoise

Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

7679130

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6907
  • Aujourd'hui: 5333
  • En ligne: 221
  • Total: 7679130