Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Insolite: Le chef de l'USAID affirme qu'il ne sait pas qui a créé le twitter Zunzuneo

Rajiv Shah, administrador de USAID Foto: The Along the Malecon.

Rajiv Shah, administrador de USAID Foto: The Along the Malecon.
Tiré du site http://bloguerosrevolucion.ning.com
 

Au cours d'une discussion échauffée avec le Sénateur Patrick J. Leahy ce mardi, l'administrateur de l'USAID, l'Agence Étasunienne pour le Développement International, Rajiv Shah a prétendu qu'il ne savait pas qui a eu l'idée du projet Zunzuneo...(twitter cubain créé par l'USAID dans le but de déstabiliser le gouvernement cubain).

Leahy lui a demandé qui avait eu l'idée de lancer cette opération secrète, au cours d'une audience sur le budget au Sénat des États-Unis, Shah a essayé d'éluder la question et il s'est référé à d'autres thèmes. Leahy l'a interrompu à maintes reprises.

« C'est une question simple » a signalé le Sénateur en élevant la voix. Finalement Shah a dit « je ne le sais pas spécifiquement ».

Lorsqu'on lui a demandé si Zunzuneo a été une opération secrète, Shah a répondu : « Bien sûr que non ».

Shah a signalé que le projet a été inclus dans le budget de l'agence qu'a analysé le Congrès, au chapitre sur les fonds que l'USAID destine à des programmes destinés au libre flux d'information à Cuba à travers l'utilisation de moyens numériques.

Leahy a signalé qu'il y avait beaucoup de bureaucratie dans la justification du budget ce qui rend impossible que quelqu'un puisse savoir qu'un programme comme Zunzuneo existait.

Rajiv Shah a prétendu qu'il s'agissait d'un programme « discret », pas secret ».

« Nous n'avons pas annoncé qu'il s'agissait d'un programme des États-Unis » -a-t-il relevé.

Leahy a également fait pression sur Shah pour qu'il dise ce qu'il avait fait pour essayer d'obtenir la libération du sous-traitant étasunien Alan Gross qui est en prison à Cuba depuis décembre 2009, à cause d'une autre opération de l'USAID ayant pour but d'obtenir « un changement de régime dans l'île ».

As-tu fait quelque chose de concret, personnellement, pour le ramener de retour aux États-Unis ?: « Je le fais Monsieur. Nous pensons à lui tout le temps. Je pense à Alan tous les jours ».

Cependant, Shah a indiqué qu'il ne pouvait pas parler publiquement de ce qu'il a fait. Il a ajouté que la responsabilité principale d'obtenir la libération de Gross revient au Département d'État et pas à l'USAID.

Shah a nié être au courant de l'utilisation d'entreprises étrangères qui supposément cherchaient à cacher des flux d'argent depuis l'USAID.

(Version prise de The Along the Malecon)

La transcription du dialogue, selon l'agence de presse AP, Associated Press.

Qui c'est qui a eu cette idée ? a demandé Leahy.

 »Le programme a été élaboré entre 2007 et 2008, durant cette période », a répondu Shah. « Le cadre juridique qui consacre l'objectif du programme...

« Non, qui a eu cette idée, l'idée de ce programme spécifique? », l'a interrompu Leahy, sur un ton de colère. « Je connais le cadre juridique. Ces lois ne mentionnaient rien sur cet absurdité de monter un type de twitter à Cuba, ce que les Cubains auraient pu découvrir facilement. Qui c'est qui a eu cette idée, spécifiquement, de le faire à Cuba ? C'est une question simple ».

« Monsieur, le programme existait déjà avant mon mandat ».

Mais savez-vous à qui a été l'idée ? Je sais qu'il existait déjà et je l'ai dit au début avant votre arrivée. Mais, savez-vous à qui a été l'idée? »

« Et bien, moi, moi, laissez-moi vous dire et je crois que cela est important Monsieur et je respecte votre point de vue, mais ce reportage de l'AP avait beaucoup d'imprécisions ».

 »Cela restera dans les registres, tant votre réplique au reportage de l'AP que le propre reportage de l'AP » a signalé Leahy, « Mais, savez-vous qui a eu cette idée?

« Spécifiquement non » a reconnu Shah, « Mais je vous dirai cela, que le travail de création de plateformes pour améliorer les communications, que ce soit à Cuba ou dans n'importe quel autre pays du monde, est partie prenante de ce qu'a fait l'USAID durant des années et qu'elle continuera à faire ».

Traduction Reynaldo Henquén Radio Havane Cuba.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4091257

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4477
  • Aujourd'hui: 4057
  • En ligne: 227
  • Total: 4091257