Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le film «Guantanamo nous appartient» passe en avant-première à La Havane

La Havane, 6 juillet, (RHC).- Le film «Guantanámo nous appartient» d'Hernando Calvo Ospina, est passé ce matin en avant– première à l'ICAP, l'Institut Cubain d'Amitié avec les Peuples.

Ce réalisateur colombien et journaliste pour le quotidien argentin RESUMEN, réside à Paris.

 

Il s'agit d'un film documentaire sur la base navale de Guantanamo, territoire qu'occupent illégalement les États-Unis depuis 1903.

Le réalisateur colombien a insisté sur la nécessité d'informer le monde entier de l'injustice de cette occupation du territoire cubain.

''Moi – même, j'ignorais qu'il existait une frontière entre les États-Unis a Cuba'' a-t-il commencé son discours.

La projection s'est terminée sous une pluie d'applaudissement dans une petite salle pleine, de l'ICAP.

Le film a été présenté pour la première fois à Paris, au théâtre, ''La clef'', en présence du rédacteur en chef du Monde Diplomatique en espagnol, Ignacio Ramonet.

Il sera diffusé dans plusieurs pays européens et latino-américains. Il est déjà traduit en français, anglais, italien, arabe, turc, basque, et le sera bientôt en russe et en chinois.

Karine Alvarez, la femme du réalisateur Ospina. a été surprise de constater a quel point les gens sont désinformés de la cause de Guantanamo

«Les gens connaissent très mal Guantanamo.

Ils connaissent Guantanamo uniquement pour la prison, et beaucoup ne savent même pas qu'elle est à Cuba.

Ils situent vaguement le lieu dans les Caraïbes, quelque part où il fait chaud. Mais très peu de gens savent que c'est sur le territoire cubain. Et au delà de la prison, ils ne connaissent pas du tout l'histoire de la base militaire, ses origines, ce que ça a engendré comme conséquences pour la population cubaine qui vit autour.

Ce qui est chouette c'est de voir que le documentaire a permis d'informer beaucoup de gens!»

Le documentaire sera projeté en ''première'' dans un cinéma de Guantanamo puis de Caimanera, en guise de reconnaissance pour la population de la zone.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3861012

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4037
  • Aujourd'hui: 4151
  • En ligne: 154
  • Total: 3861012