Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Un dimanche de joie à Londres pour Cuba

La Havane, 7 août, (RHC).- La sélection de notre pays aux XVIe championnats du monde d'athlétisme qui se disputent à Londres, a fait la joie des Cubains ce dimanche.

Tout d'abord et conformément aux pronostics Yarisley Silva a donné la première médaille à Cuba. A l'épreuve du saut à la perche, elle a décroché sa troisième médaille à ce genre de tournoi. Médaille d'or aux championnats de Beijing en 2015 et médaille de bronze aux championnats de Moscou en 2013, Yarisley Silva ne s'est pas présentée à Londres au mieux de sa forme. Pourtant, elle a décroché une médaille de bronze avec un saut de 4,65 mètres.

La Grecque Ekaterina Stefanidi, championne des JO de Rio de Janeiro a remporté de loin cette épreuve. Elle passé la barre à 4,91 mètres alors que Sandi Morris, sa plus forte rivale, n'a pu le faire qu'à 4,81 mètres.

Une note en marge, la spécialiste grecque du saut à la perche a demandé à placer la barre à 5,02 mètres pour essayer de battre le record du monde que détient la Russe Elena Isinbaeva, depuis 2005 : 5,01 mètres.

L'heptathlonienne Yorgelis Rodriguez apportait la seconde grande nouvelle pour notre pays. Cette jeune athlète a enregistré la meilleure marque nationale au terme des sept épreuves avec 6 594 points, bien supérieur au registre qu'elle avait implanté à Rio de Janeiro l'année dernière: 6 481 points.

La jeune cubaine a terminé quatrième derrière la Néerlandaise Anouk Vetter qui a accumulée elle 6 636 points. La Belge, Nafissatou Thiam, qui était d'ailleurs la favorite de l'épreuve, est montée au plus haut du podium.

Yorgelis Rodriguez a amélioré ses records personnels au saut en hauteur: 1,95 mètres et aux 800 mètres: 2 minutes 10 secondes et 48 centièmes.

Yorgelis Rodriguez exprimait ainsi son émotion sur les réseaux sociaux:

«Je suis très contente. Je voudrais dire un grand merci à mon entraîneur Gabino Arzola, à mon coéquipier, Leonel Suarez, à ma mère, ma grand-mère et à mon copain, Yoan Medina parce qu'ils ont été là au moment où j'avais le plus besoin d'eux. Et puis à ma jolie Cuba, une nouvelle fois merci.»


 


 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3854436

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4211
  • Aujourd'hui: 1612
  • En ligne: 172
  • Total: 3854436