Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Panama renonce à l’organisation des Jeux de l’Amérique Centrale et des Caraïbes

Le Panama avait été annoncé comme siège des Jeux centraméricains à la clôture des Jeux de Barranquilla 2018.

Le Panama avait été annoncé comme siège des Jeux centraméricains à la clôture des Jeux de Barranquilla 2018.

La Havane, 29 juillet, (RHC).- La décision du gouvernement panaméen de renoncer à l’organisation des Jeux de l’Amérique Centrale et des Caraïbes a été qualifiée de seau d’eau froide pour le sport du Panama.

Dans des déclarations à Telemetro, le président panaméen, Laurentino Cortizo, a expliqué que suite à la pandémie de Covid-19 et faute de ressources, son gouvernement devait accorder la priorité aux questions liées à la santé.

Il a assuré que la suspension des Jeux débloque 310 millions de dollars pour la lutte contre le nouveau coronavirus. Le président a affirmé que son gouvernement avait un intérêt réel à organiser les jeux comme prévu, en juin 2022.

«Cependant, il faut un investissement millionnaire pour commencer la construction de plusieurs infrastructures sportives, ce qui n’est pas réalisable aujourd’hui au milieu de la situation épidémiologique du pays, d’autant plus que les travaux sont concentrés dans la capitale, principal foyer de contamination» a-t-il assuré.

Au-delà des frustrations, des surprises, des désaccords et de certains rêves brisés, la plupart des athlètes, des entraîneurs et des directeurs sportifs ont jugé la décision compréhensible car, comme l’a dit le vice-ministre de la Présidence, Carlos García «c’est à nous de prendre des décisions pour sauver des vies face à la pandémie de Covid-19 et pour faire face à ses effets sociaux et économiques».

La nouvelle a pris par surprise l’ODECABE, l’Organisation sportive centraméricaine et caribéenne. Son président, Luis Mejía, ne parle pas de suspension. Il garde son optimisme. Il a assuré qu’il consacrera tous ses efforts à la tenue des Jeux les plus anciens du monde en 2022. «De façon à ce que le travail réalisé par les athlètes de la région ne se voit pas affecté. C’est maintenant qu’ils ont le plus besoin de notre appui», a-t-il souligné.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8490115

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6674
  • Aujourd'hui: 5616
  • En ligne: 265
  • Total: 8490115