Les judokas du Brésil et de Cuba sont favoris pour Toronto

Les judokas du Brésil et de Cuba sont les principaux favoris d'Amérique Latine du tournoi de judo des Jeux Panaméricains de Toronto, au Canada du 10 au 26 juillet.

La championne olympique des 48 kg à Londres 2012, Sarah Menezes, et la championne du monde des 57 kg à Rio de Janeiro-2013, Rafaela Silva, et les leaders du ranking mondial , Charles Chibana et Rafael Silva, dans leurs respectives catégories de 66 kg et plus de 100 kg, sont à la tête de l'équipe brésilienne.

Le pays sud-américain a remporté le tournoi lors des antérieurs jeux continentaux de Guadalajara 2011, au Mexique avec 13 médailles, 6 d'or, 3 d'argent et quatre de bronze.

Le Brésil a dominé complètement la compétition masculine avec 6 titres alors que les Cubaines en ont remporté 5.

Cette année les judokas brésiliens ont remporté 8 médailles d'or , 6 d'argent et 1 de bronze au Championnat Panaméricain d'Edmonton, au Canada du 24 au 26 avril.

Lors de cette compétition, comme à Guadalajara 2011, Cuba s'est placée seconde avec 4 médailles d'or, deux d'argent et 8 de bronze.

Idalis Ortiz, plus de 78 kg, championne olympique de Londres 2012 et double championne du monde à Rio de Janeiro 2013 et Tcheliabinsk 2014, sera à la tête de l'équipe féminine cubaine, au Mississauga Sports Centre, de Toronto, où, les 14 médailles de ce sport, 7 pour les hommes et 7 pour les femmes , seront disputées.

Onix Cortés , 70 kg, médaillée de bronze à Tcheliabinsk, est aussi l'une des favorites.

Dans l'équipe apparaît aussi la vétéran Yalennis Castillo (78), vice championne olympique à Beijing 2008 et qui a remporté la médaille de bronze au Grand Prix de La Havane-2014.

Yanet Bermoy 52 kg, médaillée olympique et mondiale et Maricet Espinosa 63 kg médaillée de bronze au Grand Prix de La Havane, deux autres grandes judokas seront absentes pour cause de lésions.

Parmi les hommes, les principales espérances des Cubains reposent sur Asley González, vice champion olympique de Londres en 2012 et champion du monde de Rio de Janeiro 2013 dans les 90 kg et sur José Armenteros, vice champion du monde des 100 kg à Tcheliabinsk 2014.

L'histoire du judo panaméricain a commencé à Sao Paulo, au Brésil en 1963, seulement pour les hommes. Les filles ont débuté aux Jeux de Caracas en 1983.

Dans le tableau des médailles, Cuba occupe la première place avec un total de 121 médailles, dont 59 d'or, devant le Brésil qui totalise 31 titres et 111 médailles.

La Cubaine Driulis González, qui a remporté 4 titres consécutifs de 1995 à 2007 et le Bésilien Tiago Camilo, 3 , se sont faits remarquer.


 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up