Le Sénat brésilien réuni au grand complet devra se prononcer au sujet du procès contre Dilma Rousseff

Brasilia, 10 août, (RHC).- Le Sénat brésilien réuni au grand complet analyse le rapport présenté par Antonio Anastasia, le rapporteur de la Commission spéciale chargée d'analyser le procès de destitution de Dilma Rousseff

La présidente, suspendue de ses fonctions temporairement est accusée de responsabilité pour la malversation de fonds publics.

Antonio Anastasia, est favorable à l'ouverture d'un procès politique contre Dilma Rousseff.

Chaque sénateur devra intervenir et se prononcer lors de la séance, dirigée par le président de la Cour Suprême du Brésil, Ricardo Lewandowski. Si le document présenté par l'opposition est approuvé, un procès aura lieu fin août.

À plusieurs reprises, la présidente brésilienne a dénoncé le fait que ce procès politique est une farce pour la séparer du pouvoir moyennant un coup parlementaire, ce qui met en danger la démocratie au Brésil

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up