Environ 50 mille Brésiliens manifestent contre le gouvernement Temer

La Havane, 12 sept. (RHC/PL).- Environ 50 mille Brésiliens sont descendus dans la rue à Sao Paulo pour exprimer leur mécontentement contre le gouvernement Michel Temer.

Les manifestants portaient des pancartes condamnant les atteintes contre les droits des travailleurs par le gouvernement installé au pouvoir après la destitution de Dilma Rousseff.

D'autres exigeaient la tenue de nouvelles élections au Brésil ou criaient tout carrément Hors Michel Temer.

Le président de la CUT, la Centrale Unie des Travailleurs, Douglas Izzo, a exigé le départ de Michel Temer et de « tous ceux qui défendent les politiques visant à éliminer les droits des travailleurs»

Il a profité de l'occasion pour convoquer une grande manifestation nationale le 22 septembre prochain.

La police militaire a chargé la manifestation peu après que le sénateur Lindbergh Farias, du PT ait dénoncé les excès des forces de l'ordre.


 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up