Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'Armée de Libération Nationale rend responsable le gouvernement colombien du retard du dialogue de paix

Bogota, 8 novembre, (RHC).- Le commandant de l'Armée de Libération Nationale, Nicolás Rodríguez, a rendu responsable le gouvernement de la Colombie du retard dans l'ouverture de la phase publique des dialogues entre les deux parties. Il a ratifié sa décision de ne pas quitter la table de négociations, une fois celle -ci installée.

Le leader de la guérilla a expliqué que le président Juan Manuel Santos n'a pas respecté la décision prise début octobre, lorsqu'il avait été annoncé que les pourparlers commenceraient à Quito, la capitale de l'Équateur, le 27 octobre.

Dans un éditorial publié sur Internet, Nicolas Rodríguez a précisé que la guérilla est prête à entamer le dialogue une fois que le gouvernement mettra en liberté, comme prévu dans les documents signés par les deux parties, deux guérilleros.

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6622197

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5771
  • Aujourd'hui: 4100
  • En ligne: 137
  • Total: 6622197