Une rencontre sur la lutte politique actuelle en Amérique Latine se tient au Brésil

Brasilia, 10 décembre (RHC)- L'ex-présidente argentine, Cristina Fernández a lancé un appel à la résistance et à l'organisation face au retour du néo-libéralisme à l'Amérique du Sud, ce qu'elle a définit comme une maladie qui peut être contractée par de multiples voies et qui désorganise sensiblement la vie des peuples.

Au cours de la conférence « La lutte politique en Amérique Latine aujourd'hui » qui se tient dans la ville brésilienne de Sao Paulo sous les auspices de la Fondation Perseu Abramo, l'ex-présidente argentine a relevé que le moment exige une réflexion profonde sur la façon de construire une nouvelle majorité à même de changer l'actuel rapport de forces.

L'ex-présidente du Brésil, Dilma Rousseff a également pris la parole au cours de la rencontre pour souligner que la seule solution pour que son pays puisse sortir de la crise qu'il traverse est la tenue d'élections directes et la réalisation d'une réforme politique.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up