Des avocats brésiliens dénoncent la création d'arguments illégitimes contre Lula

Brasilia, 17 décembre (RHC)- Les avocats de la défense de l'ex-président brésilien Luiz Inacio Da Silva Lula ont dénoncé l'obstination de créer des obstacles juridiques artificiels et illégitimes pour empêcher sa participation aux élections de 2018. 

Les avocats ont souligné que l'objectif de l'opération anti-corruption « Lava Jato » est celui d'ouvrir de nombreuses procédures et actions pénales afin de ternir l'image de l'ex-président et de le retirer de son activité politique.

Le juge Vallisney de Souza Oliveira, du Dixième Tribunal Fédéral de Brasilia a accepté la plainte présentée par le Bureau du Procureur Fédéral contre l'ex-gouvernant et contre son fils pour de présumés délits de trafic d'influences, de blanchiment d'argent et d'organisation pour commettre des délits.

L'acceptation de l'accusation portée contre Lula et son fils, accusation que les avocats ont qualifiée de frivole, a coïncidé avec la fermeture du cycle de témoignages du procès pénal intenté contre l'ex-président pour la présumée possession d'un appartement luxueux à Guarujá. Aucun des témoins n'a pu confirmer l'accusation.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up