Julien Assange qualifie de honteux le discours du président des États-Unis sur l'espionnage

Washington, 18 janvier (RHC-PL- EFE)- Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a qualifié de honteux, le discours sur l'espionnage du président des États-Unis, Barack Obama et l'a accusé de mentir à l'opinion nationale et internationale.

Il a affirmé que le président étasunien n'a pas présenté une réforme substantielle qui déroge les opérations clandestines de surveillance auxquelles se livre Washington au niveau mondial.

Julian Assange, déclare qu'Obama ment quand il dit que l'Agence de Sécurité Nationale n'a jamais abusé de son pouvoir et il a souligné que le grand pouvoir accumulé par cette entité constitue une menace pour les gouvernements du monde.

Obama a tenté de justifier les activités de l'Agence de Sécurité Nationale et d'autres unités d'espionnage en disant qu'elles contribuaient à protéger les intérêts étasuniens.

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up