Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le président syrien signale que les États-Unis sont du côté des terroristes

Damas, 14 avril (RHC/AFP)- Le président de la Syrie, Bachar Al-Assad a signalé que les États-Unis sont du côté des terroristes et qu'ils ont fabriqué une histoire comme prétexte pour attaquer son pays. 

En effet, Bachar Al-Assad a affirmé, mercredi, que l'attaque chimique de Khan Cheikhoun, dans le nord-ouest du pays, avait été montée de toutes pièces pour servir de prétexte à des frappes américaines.

Dans un entretien exclusif accordé à l'agence France Presse, le président syrien Bachar Al-Assad a accusé les pays occidentaux d'avoir monté l'attaque chimique à Khan Cheikhoun, qui a été suivie de représailles menées par Washington.

Le chef d'État s'est exprimé pour la première fois depuis cette attaque chimique, qui a provoqué selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) la mort de 87 civils dans cette ville du nord-ouest syrien le 4 avril.

"Nous ne possédons pas d'armes chimiques."Il s'agit pour nous d'un prétexte fabriqué à 100 %. Notre impression est que l'Occident, principalement les États-Unis, sont complices des terroristes et qu'ils ont monté toute cette histoire pour servir de prétexte à l'attaque américaine du 7 avril contre la base aérienne de Shayrat, a affirmé Bachar Al-Assad. "Notre puissance de feu, notre capacité à attaquer les terroristes n'a pas été affectée par cette frappe", a par ailleurs souligné le président syrien à l'AFP.

"Nous ne possédons pas d'armes chimiques. En 2013, nous avons renoncé à tout notre arsenal. Et même si nous possédions de telles armes, nous ne les aurions jamais utilisées", a-t-il déclaré.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3847714

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4656
  • Aujourd'hui: 3670
  • En ligne: 203
  • Total: 3847714