Washington et Séoul pour le déploiement rapide du système antimissiles THAAD en Corée du Sud

La Havane, 17 avril, (RHC).- La Corée du Sud a accepté le déploiement rapide sur son territoire du système étasunien antimissiles THAAD.

Au cours d'un entretien à Séoul, le vice-président des États-Unis, Mike Pence et le président sud-coréen par intérim, le Premier ministre Hwang Kyo-ahn, ont décidé d'avancer l'installation du système antimissiles. Cette décision a fait monter la tension dans la péninsule.

La Corée du Nord a fait savoir qu'elle est prête à riposter sans pitié à toute provocation américaine.

Mike Pence a assuré que la Corée du Nord ferait bien de ne pas mettre à l'épreuve la détermination du président Donald Trump et il a rappelé que Washington a récemment donné l'ordre de lancer des frappes contre la Syrie et l'Afghanistan.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up