La campagne électorale en France est presque paralysée suite à l'attentat terroriste aux Champs Élysées

Paris, 21 avril, (RHC).- L'état d'urgence a été prolongé en France suite à l'attaque terroriste perpétrée hier sur l'avenue des Champs Elysées, à Paris. La campagne électorale en vue du premier tour des présidentielles ce dimanche est donc presque paralysée. L'État Islamique a revendiqué cette action.

Hier vers 21 heures un individu armé d'une kalachnikov a tiré sur un fourgon de policiers. Il en a tué un et blessé 2 autres, ainsi qu'un passant, avant d'être abattu.

Le président François Hollande a annulé sa visite en Bretagne et convoqué le Conseil de Défense.

Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, des élections présidentielles vont se dérouler sous l'état d'urgence qui a été décrété en novembre 2015 et prolongé plusieurs fois.

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up