Nicolas Maduro dénonce les pertes causées par les violences encouragées par la droite

Caracas, 26 avril, (RHC/PL).- Le président Nicolas Maduro a signalé que les violences encouragées par des secteurs d'extrême-droite de l'opposition au Venezuela a causé ces dernières semaines des pertes estimées à quelque 100 milliards de bolivars, un montant équivalent à près de 144 millions de dollars.

Le président Maduro a accusé les partis d'extrême-droite de payer des vandales et des terroristes pour endommager des institutions de l’État, dont une maternité à Caracas et des établissements commerciaux.

Mme le procureur général de la République, Luisa Ortega, avait fait savoir quelque peu auparavant l'arrestation de 65 personnes impliquées dans ces actes de vandalisme.

Le président Maduro a accusé les partis d'extrême-droite de payer des vandales et des terroristes pour endommager des institutions de l’État, dont une maternité à Caracas et des établissements commerciaux.

Mme le procureur général de la République, Luisa Ortega, avait fait savoir quelque peu auparavant l'arrestation de 65 personnes impliquées dans ces actes de vandalisme.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up