La journée internationale des travailleurs est célébrée dans plusieurs pays latino-américains

Caracas, 1er mai, (RHC).- La classe ouvrière vénézuélienne s'est mobilisée ce 1er mai à Caracas pour confirmer sa volonté de paix et ratifier son appui au président Maduro et à la Révolution Bolivarienne.

À Porto Rico, les syndicats et les partis d'opposition ont organisé une grève générale pour protester contre les politiques économiques du gouvernenement et de contrôle fédéral imposé par les États-Unis.

À Panama, les syndicalistes ont défilé pour réclamer des alternatives pouvant améliorer la qualité de vie des ouvriers.

En Bolivie, au Mexique, en Uruguay et en Argentine les ouvriers sont descendus ce 1er mai dans la rue, les uns pour appuyer les politiques sociales de leur gouvernement, comme c'est le cas en Bolivie et les autres pour réclamer des meilleurs salaires et conditions de travail.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up