Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'Ordre des Avocats du Brésil demande le procès politique du président Michel Temer

Brasilia, 22 mai (RHC- L'Ordre des Avocats du Brésil a approuvé une résolution dans laquelle il décide de promouvoir un procès politique contre le président Michel Temer.

Quelques heures auparavant, ce dernier avait déclaré qu'il ne présentera pas sa démission malgré le scandale de corruption qui a ébranlé le pays.

Quelques jours à peine après la diffusion d'un enregistrement qui implique le chef d'état dans la grande affaire de corruption, le Conseil Fédéral de l'Ordre des Avocats a terminé à l'aube d'aujourd'hui une réunion extraordinaire à Brasilia qui s'est achevée par l'approbation du procès politique contre Temer par 25 voix contre 1.

Le président brésilien est accusé d'avoir approuvé le versement de pots-de-vin à Eduardo Chunha, figure clé du scandale Lava Jato et principal promoteur du procès politique contre l'ex-présidente Dilma Rousseff, afin qu'il garde le silence et qu'il n'accuse pas le gouvernement Temer.

Le Parquet de la République a accusé Temer, arrivé à la présidence après le procès politique qui a évincé du pouvoir Dilma Rousseff, d'association de malfaiteurs, de corruption et d'obstruction à la justice sur la base d'un enregistrement d'un dialogue entre le président et le propriétaire du frigorifique JBS.

Samedi après-midi, Michel Temer a prononcé un discours au Palais de Planalto où il a assuré qu'il ne démissionnera pas.

Il a également critiqué le chef d'entreprise Joesley Batista qui a enregistré une conversation qu'ils ont eue et au cours de laquelle ils se sont mis d'accord sur le versement de pots-de-vin.

Dans cet enregistrement il y a des éléments permettant de considérer que Temer a commis le délit de responsabilité. Ces éléments justifient la demande de procès politique qui sera analysée après-demain au sein de la présidence de la Chambre de Députés.

Pour sa part, Michel Temer a annoncé hier qu'il demandera l'annulation de l'enquête ouverte par le Tribunal Suprême Fédéral car il considère que l'enregistrement a été truqué et qu'il a été victime d'une opération ayant pour but d'affecter son gouvernement.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6503865

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3481
  • Aujourd'hui: 1924
  • En ligne: 174
  • Total: 6503865