Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'OEA retire une déclaration contre l'Assemblée Constituante du Venezuela

Cancún, 20 juin (RHC)- La ministre vénézuélienne des affaires étrangères, Delcy Rodríguez, a qualifié de défaite des prétentions impérialistes le retrait par le Pérou, au sein de l'OEA, l'Organisation des États Américains, d'un projet de résolution demandant l'annulation de la Constituante au Venezuela. 

 « La diplomatie de l'ALBA, l'Alliance Bolivarienne des Peuples de Notre Amérique, la diplomatie des peuples, une défaite des prétentions impériales » a posté sur son compte twitter, Delcy Rodríguez qui représente son pays à la 47e Assemblée Générale de l'OEA qui se déroule depuis hier soir jusqu'à mercredi dans la ville mexicaine de Cancún.

Le projet de résolution qui essayait de discréditer le gouvernement de Nicolás Maduro devait être débattu avant hier soir au cours de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OEA, l'Organisation des États Américains sur la situation au Venezuela.

La ministre vénézuélienne des Affaires étrangères a appuyé le document qui rendait officiel le retrait, par le Pérou, de la proposition présentée avec le soutien des États-Unis, du Mexique, du Canada et du Panama.

Elle a profité de l'occasion pour souligner que son pays centrera ses énergies sur la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens.

La proposition demandait l'annulation de l'Assemblée Nationale Constituante et la libération des politiciens prisonniers et qui s'attaquaient au président Maduro.

 

Delcy Rodríguez a présenté le 26 mars le retrait officiel de l'OEA car elle promeut la déstabilisation et l'intervention étrangère contre le gouvernement présidé par Nicolás Maduro.

 

 

Par ailleurs,

une grande marche anti-impérialiste et contre l'ingérence de l'OEA dans la vie politique des Vénézuéliens a été convoquée.

 

Dans ce contexte, le premier vice-président du PSUV, le Parti Socialiste Unifié du Venezuela, Diosdado Cabello a signalé que l'actuelle réunion au Mexique montre la servilité de l'OEA aux intérêts de l'impérialisme.

 

Il a dénoncé que cet organisme constitue le bras oppresseur des États-Unis en Amérique Latine.

 

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4078916

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3691
  • Aujourd'hui: 435
  • En ligne: 165
  • Total: 4078916