Le Conseil de Sécurité de l'ONU écarte la possibilité d'analyser la situation au Venezuela

Nations Unies, 2 sept. (RHC)- L'ambassadeur d'Éthiopie, Tekeda Alemou, qui a présidé au mois d'août le Conseil de Sécurité de l'ONU, a signalé qu'analyser le conflit vénézuélien ne semble pas être une solution appropriée. 

Au cours de la présentation du programme de travail pour le mois de septembre, Tekeda Alemou a relevé qu'il n'est pas persuadé du fait que l'analyse de ce thème au Conseil de Sécurité puisse contribuer à la paix, à la stabilité et à la recherche d'une issue à la crise vénézuélienne.

Ce diplomate éthiopien a ajouté que les États-Unis s'obstinent à maintenir une position agressive contre Caracas bien que plusieurs pays aient indiqué que les problèmes internes du Venezuela ne menacent ni la paix et ni la sécurité globales.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up