Le président de la Russie lance un appel à la fin de l'agressivité militaire contre la Corée Démocratique

Moscou, 5 septembre (RHC)- Le président de la Russie, Vladimir Poutine, a relevé aujourd'hui que l'agressivité militaire contre la République Populaire Démocratique de Corée peut conduire à une catastrophe à portée mondiale. 

Dans des déclarations à la presse, dans le contexte du sommet annuel des BRICS, Vladimir Poutine a condamné les essais nucléaires de Pyongyang mais il a qualifié d'inutile le recours à de nouvelles sanctions contre ce pays asiatique.

Le chef d'état russe a insisté sur l'ouverture d'un dialogue entre les parties concernées. Il a ajouté que les Nord-coréens ne vont pas renoncer à leur programme nucléaire s'ils se sentent menacés.

Les États-Unis et d'autres pays alliés ont annoncé qu'ils sont en train de négocier un nouveau paquet de sanctions contre la Corée du Nord après son sixième essai atomique.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up