Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

L'ouragan Irma laisse place à des paysages de désolation aux Antilles

La Havane, 7 septembre (RHC/AFP)- Le puissant et redoutable ouragan Irma d'une intensité de 5 sur l'échelle de Saffir Simpson laisse place à des paysages de désolation aux Antilles

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, au nord de la Guadeloupe, sont les plus touchées. Le paysage y est désormais apocalyptique. Le bilan humain provisoire est de 9 morts.

Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont désormais recouvertes de débris. Les deux centrales électriques qui s'y trouvent sont endommagées et à l'arrêt. Sur place les communications restent très parcellaires et les aéroports sont pratiquement impraticables.

Un pont aérien devrait être mis en place aujourd'hui entre la Guadeloupe et les deux îles frappées pour tenter d'évaluer les dégâts, déjà jugés «très importants» après des rafales qui ont dépassé par moment les 300 km/h.

Le dernier bilan humain annoncé aujourd'hui par la sécurité civile est de 8 morts et 21 blessés à Saint-Martin et d'une autre personne tuée à Barbuda. Mais «les chiffres vont bouger», a prévenu Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur.

À Saint-Martin , l'île franco-néerlandaise de 70.000 habitants les dégâts sont «énormes, à tel point que nous n'arrivons pas encore à les mesurer», selon le ministre de l'Intérieur des Pays-Bas, au sujet de la partie néerlandaise de Saint-Martin. Les communications sont en partie coupées sur l'île, ce qui empêche «d'avoir une vue complète de la situation». L'aéroport du côté néerlandais est impraticable, mais un avion militaire français de reconnaissance va pouvoir se poser sur l'aéroport français situé dans le nord de l'île.

Le préfet de la Guadeloupe a estimé à «peut-être à 60%, 70% les habitations détruites». Plus pessimiste, Daniel Gibbs, président du conseil territorial français de Saint-Martin, évoque une île «détruite à 95%».

À Saint-Martin, «quatre bâtiments qui étaient parmi les plus solides» ont été détruits, a indiqué l'Intérieur, laissant présager une situation encore plus dramatique pour les bâtiments plus rustiques ou précaires dans des îles où l'habitat créole, en bois ou tôle, domine. La préfecture de Saint-Martin est «en partie détruite», «la caserne des pompiers sinistrée», et plusieurs toitures de la gendarmerie se sont envolées.

Très peu de bâtiments ont résisté à l'ouragan.

Une grande partie des rues est restée inondée, privant les habitants d'eau potable et d'électricité.

Comme à Saint-Martin, l'île a un paysage de désolation où les accès à l'eau potable et à l'électricité sont rompus. «La situation est dramatique», a reconnu le préfet de la Guadeloupe, dont dépend administrativement l'île de 10.000 habitants.

L'oeil du cyclone, d'environ 50 kilomètres de diamètre, est resté environ une heure et demie sur Saint-Barthélemy avant d'atteindre Saint-Martin. Les deux îles avaient été placées dans la nuit en alerte violette, avec confinement des populations.

À Barbuda, l'île a été «totalement dévastée», selon Gaston Browne, le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda. Barbuda, qui compte environ 1600 habitants, «n'est plus qu'un tas de décombres». Une victime est à déplorer.

La moitié de la population locale est sans abri et 90% des bâtiments ont été endommagés par l'ouragan Irma, selon Gaston Browne, premier ministre d'Antigua-et-Barbuda. «Nous avons survolé Barbuda et nous n'avons rien vu d'autre qu'un carnage total. C'est de loin l'une des expériences émotionnelles les plus pénibles que j'ai jamais eues», a-t-il raconté à l'antenne de la BBC.

D'autre part, Irma s'est également abattu sur l'Ile de Porto-Rico où selon les plus récentes informations la situation est critique.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3853376

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4211
  • Aujourd'hui: 552
  • En ligne: 194
  • Total: 3853376