Une alerte est lancée au Brésil sur la prétention de juger certains délits comme du terrorisme

Brasilia, 13 février (RHC- PL)- Le Parti des Travailleurs du Brésil a manifesté sa préoccupation au sujet des débats dans le Congrès national sur une loi pour juger comme terrorisme certains délits commis lors des manifestations.

Un communiqué signé par son président, Rui Falcao, souligne que le groupe politique ne peut pas accepter comme légal, un texte qui peut porter atteinte aux droits et aux garanties fondamentales prévus dans la Constitution, étant donné qu'il pourrait criminaliser les mouvements sociaux.

La note souligne que le Brésil a besoin d'améliorer ses documents légaux pour compter sur des dispositions civiles et pénales avec l'objectif d'interdire des actions contre le patrimoine public, le capital privé et l'intégrité des personnes.

 

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up