Le Venezuela accuse les États-Unis de promouvoir le chaos, l'instabilité et la violence

Caracas, 17 octobre (RHC/PL)- Le gouvernement du Venezuela a accusé les États-Unis d'encourager et d'appuyer le chaos, l'instabilité, la violence et l'extrémisme.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères de la République Bolivarienne du Venezuela rejette les déclarations interventionnistes du Département d'État des États-Unis qui ignorent la volonté du peuple exprimée le 15 octobre aux élections régionales auxquelles ont participé 61,14% des électeurs.

« Ce type de déclarations ne sert qu'à encourager et à appuyer les appels au chaos, à l'instabilité,à la violence et à l'extrémisme que promeut un secteur minoritaire de la société vénézuélienne qui a historiquement eu l'appui et le financement du gouvernement étasunien », relève le communiqué.
« Le peuple vénézuélien,a ajouté le document, a participé de façon souveraine, pacifique et majoritairement à cette consultation pour élire, moyennant le vote universel, direct et secret, les gouverneurs des 23 états du pays » souligne le communiqué.
Le document signale que les résultats des élections vénézuéliennes et la volonté de son peuple sont ignorés par l'administration étasunienne en place, immédiatement après l'annonce des résultats des élections par le Conseil National Électoral.

Le communiqué vénézuélien dénonce une fois de plus devant la communauté internationale la campagne systématique d'agressions, de menaces et d'ingérence de l'administration étasunienne contre la Patrie de Bolivar ce qui viole ouvertement les normes et les principes qui doivent régir les relations pacifiques entre les États.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up