Le président de la Bolivie rappelle la lutte des mouvements sociaux

La Paz, 25 octobre (RHC)- Le président de la Bolivie, Evo Morales, a rappelé la lutte des mouvements sociaux dans le passé pour changer l'économie de ce pays andin et pour récupérer les ressources naturelles afin de les mettre à la disposition des grandes majorités.

Au cours de la cérémonie d'inauguration d'un pont à Colqueamaya, dans le district de Sica Sica, dans le département de La Paz, Evo Morales a indiqué que cet affrontement aux gouvernements néolibéraux a impulsé les nationalisations qui ont permis la création d'entreprises publiques.

Le président bolivien a relevé l'apport des ancêtres de son peuple, notamment de Tupac Katari, pour organiser les paysans et faire face aux coups d'état et aux dictatures.

Tupac Katari était un chef rebelle aymara qui a dirigé en 1781 dans le Haut-Pérou (l'actuelle Bolivie) un soulèvement indien contre le joug colonial espagnol.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up