Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Sans accords mais avec des progrès, le dialogue entre le gouvernement vénézuélien et les opposants

Caracas, 4 décembre (RHC)- Le gouvernement de Nicolás Maduro et l'opposition ont terminé hier deux jours de négociations en République Dominicaine sans accords pour atténuer la crise vénézuélienne.

Cependant des progrès significatifs ont été enregistrés et ils ont fixé pour le 15 décembre une nouvelle rencontre.

« Le gouvernement et l'opposition ont fait des progrès significatifs et le 15 décembre nous tiendrons une nouvelle réunion de négociation à Saint-Domingue dans le but d'arriver à un accord définitif» ont signalé les parties dans un communiqué lu par le président dominicain Danilo Medina.

Le communiqué souligne la volonté ferme de rapprocher les positions dans les dialogues qui ont l'accompagnement du Chili, du Mexique, de la Bolivie, du Nicaragua et de Saint-Vincent-et-les Grenadines ainsi que de l'ex-président du gouvernement espagnol José Luis Rodríguez Zapatero.

« Nous sommes très proches d'un accord » a assuré le principal négociateur du gouvernement vénézuélien, Jorge Rodríguez.

Le fonctionnaire a réaffirmé l'exigence de Nicolás Maduro de mettre fin au sabotage sauvage contre l'économie et contre les finances vénézuéliennes.

Il a signalé que ce sabotage est encouragé par l'opposition et par les États-Unis qui ont interdit à leurs citoyens et à leurs entreprises de ré-échelonner la dette vénézuélienne.

Pour sa part, Julio Borges, président du parlement et chef de la délégation de l'opposition a signalé qu'au cours de la prochaine réunion, les deux parties pourront tracer un chemin clair pour que chaque vénézuélien puisse décider de l'avenir à des élections libres, claires , transparentes et avec des garanties.

La Table d'Unité Démocratique, coalition d'opposition, considère comme prioritaire un canal humanitaire pour l'entrée d'aliments essentiels et de médicaments et la création de conditions claires pour les élections présidentielles de 2018 ce qu'a écarté à Caracas le ministre de la santé Luis López en affirmant que dans ces domaines le gouvernement du président Nicolás Maduro s'occupe du peuple.

« Nous partons satisfaits, avec l'esprit de collaboration de l'opposition » a souligné Jorge Rodríguez.

Les deux parties ont repris les négociations après des rapprochements échoués entre 2014 et 2017 à cause d'accusations sur la non-tenue d'engagements.

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4099355

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 0
  • Aujourd'hui: 3400
  • En ligne: 188
  • Total: 4099355