Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le chef de la diplomatie vénézuélienne alerte la Celac sur les tentatives d'ingérence des États-Unis

 Caracas, 19 février, (RHC).- Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Elías Jaua, s'est réuni à Caracas avec les ambassadeurs des pays membres de la CELAC, la Communauté des États latino-américains et caribéens pour les alerter sur les tentatives d'ingérence étrangère dans ce pays de la part des États-Unis.

Il les a informés des menaces du Département d'État des États-Unis au milieu d'une tentative de coup d'état de la droite financée par Washington. Elias Jaua a remis aux ambassadeurs une lettre avec les propos tenus par un porte parole étasunien auprès du représentant permanent du Venezuela à l'OEA, Roy Chaderton.

Il leur a demandé de la remettre à leurs gouvernements respectifs. Le ministre vénézuélien a déclaré que la droite vénézuélienne et internationale ne sont pas satisfaites de la légitimité démocratique existant dans le pays et cela malgré le fait que la révolution bolivarienne a gagné 18 des 19 processus électoraux effectués depuis 1998. Elles disent appuyer la démocratie, alors qu'elles conspirent avec des actions violentes pour provoquer un coup d'état- a déclaré Elias Jaua.

Il a assuré que le Venezuela n'accepterait qu'une médiation de l'UNASUR au cas nécessaire. Il a expliqué que le gouvernement de Nicolas Maduro a respecté le droit aux protestations pacifiques établit dans la Constitution. Il a fait savoir que les secteurs jeunes de l'opposition ont pu s'exprimer librement dans tout le pays, ils ont exprimé leurs inquiétudes.

Dans des déclarations à la presse, qu'il avait faites auparavant Elias Jaua avait souligné que son pays n'accepte pas de menaces ou de conditions des États-Unis et qu'il est prêt à défendre l'indépendance, la souveraineté et l'autonomie des pouvoirs publics de cette nation sud-américaine. Le chef de la diplomatie vénézuélienne a remercié la Chine et la Russie de leur appui, tout comme le Marché Commun du Sud, l'Unasur et la Celac. Il a signalé qu'une vingtaine de pays et plus de 150 mouvements sociaux ont émis des communiqués en faveur de la démocratie, la stabilité et la paix pour le peuple vénézuélien.
Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6653958

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5024
  • Aujourd'hui: 2893
  • En ligne: 191
  • Total: 6653958