Le président de la Colombie assure que le pessimisme dans le pays ne permet pas d'apprécier la portée de la paix.

Bogotá, 28 décembre (RHC)- Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, a déploré le pessimisme des habitants de son pays qui les empêche d'apprécier la portée de faits aussi importants que la construction de la paix. 

Au cours de la cérémonie de remise de terres à des familles paysannes dans le département de Tolima, Juan Manuel Santos a assuré qu'il existe beaucoup de personnes traumatisées qui préfèrent vivre en guerre que dans des conditions de paix.

Le chef d'état colombien a mis l'accent sur l'unité nationale et sur l'élimination des différents types de haine qui subsistent dans ce pays.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up