Le vice président bolivien considère comme nécessaire une révolution morale au sein de la justice en Bolivie

La Paz, 20 février, (RHC).- Le vice président de la Bolivie, Álvaro García Linera, est d'avis que l'Organe Judiciaire a besoin d'une révolution morale pour transformer le système de justice dans son pays.

Il a expliqué que les travailleurs du secteur doivent fonder leur travail avant tout dans un engagement envers le peuple.

Il a lancé un appel à travailler avec plus d'éthique, de contrôle et de sanction contre les fonctionnaires corrompus.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up