Le gouvernement colombien suspend les négociations de paix avec l'ALN

Bogota, 30 janvier. (RHC).- Le gouvernement colombien a suspendu les négociations de paix avec l'Armée de Libération Nationale, organisation de guérilla suite aux attentats qui ont pris pour cible trois commissariats de police.

Le président Juan Manuel Santos a suspendu les pourparlers dont la cinquième série était prévue dans les prochains jours. Il a souligné que les négociations ne reprendront que lorsque l'ALN aura cessé les attentats.

Le ministre de la Défense, Luis Carlos Villegas, a rendu responsable l'ALN des attaques perpétrées cette fin de semaine contre des installations de la police à Barranquilla, à Soledad et à Santa Rosa, attaques qui ont fait 7 morts et une quarantaine de blessés.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up