Le président Donald Trump signe un ordre exécutif pour maintenir ouverte la prison de Guantanamo

Washington, 31 janvier (RHC)- Le président des États-Unis, Donald Trump, a signé ce mardi un ordre exécutif pour maintenir ouverte la prison illégale dans la base de Guantanamo qui usurpe une portion du territoire de notre pays contre la volonté du gouvernement et du peuple cubains.

L'ordre exécutif ne donne pas des précisions sur l'envoi immédiat de nouveaux prisonniers mais il réserve cette option afin que Trump tienne sa promesse de campagne de remplir la prison avec ce qu'il a qualifié de « certains mauvais garçons ».

Le document émis ce mardi donne des instructions au secrétaire à la défense, James Mattis, pour qu'il envoie des recommandations à la Maison-Blanche, dans un délai de 90 jours, sur la façon dont les États-Unis traiteront la question des individus arrêtés au cours de conflits armés y compris la politique de transfert vers la base de Guantánamo.

La décision a pour but d'annuler une directive de l'ex-président Barack Obama pour fermer la prison, qui, au cours des premiers mois de son existence a accueilli jusqu'à 800 prisonniers de 44 pays.

Depuis janvier 2002, les États-Unis maintiennent, dans la base navale de Guantánamo, un centre de détention pour des personnes accusées de terrorisme.

 

 

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up