Timochenko dénonce le manque de garanties pour son parti en Colombie

Bogota, 3 février. (RHC/PL).- Le leader de l'organisation de guérilla devenue parti politique, FARC, Force Alternative Révolutionnaire du Commun, Rodrigo Londoño, connu comme Timochenko, a demandé une réunion avec les représentants des pays garants des accords de paix en Colombie pour dénoncer le manque de garanties pour son parti.

Timochenko a signalé que le gouvernement colombien refuse de débloquer des fonds pour la campagne électorale des FARC en vue des législatives qui auront lieu le mois prochain, comme le prévoient les accords de paix signés par la guérilla et le gouvernement en novembre 2016.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up